23.07.2020 à 13:26

FootballSaint-Gall: contraste saisissant entre le match et le public viewing

La rencontre de mercredi entre Saint-Gall et Bâle (0-5) s’est déroulée devant des gradins clairsemés au stade des Brodeurs. A quelques hectomètres de là, la rencontre était diffusée dans l’Espenmoos devant une tribune pleine.

par
Grégory Beaud
Le Kybunpark était presque vide, tandis qu’il y avait un millier de spectateurs dans une tribune de l’Espenmoos (médaillon)

Le Kybunpark était presque vide, tandis qu’il y avait un millier de spectateurs dans une tribune de l’Espenmoos (médaillon)

KEYSTONE

Au petit «jeu» des règles de sécurité et de distanciation, il est parfois compliqué de savoir ce qui est permis et ce qui ne l’est pas. Un exemple a mis en lumière de manière particulièrement claire cette impression. Mercredi soir, le FC Saint-Gall recevait le FC Bâle dans une rencontre au sommet entre deux prétendants au titre de Super League.

Un média local, conscient de la frustration de nombreux fans saint-gallois, a organisé un visionnage du match en public dans l’Espenmoos, l’ancien stade du FCSG. Alors que le Kybunpark n’accueilliait que 1000 spectateurs sur les 17’317 possibles, la vétuste enceinte accueillait, elle aussi, 1000 personnes… dans une seule tribune.

La vision de ces centaines de fans assis les uns à côté des autres a fait se poser des questions à de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux. «C’est votre interprétation des règles de l’OFSP? Pas de distanciation? Pas de masque? Et cela a été autorisé par le canton?»

«FM 1», l’organisateur, a tenu à préciser que la manifestation était en conformité avec le concept de protection et que les spectateurs ont été répartis en différents secteurs afin de favoriser le traçage. La police saint-galloise a également tenté de calmer le jeu en précisant que les manifestions de moins de 1000 personnes sont tolérées selon les recommandations du COVID. Le port du masque ou la distance minimale ne figurent pas dans l’ordonnance.

A voir le nombre de remarques sarcastiques voir franchement négatives, pas sûr que les explications ont été convaincantes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

patrick

23.07.2020 à 16:02

quand est-ce que la santé de la population passera avant le sport. c'est une mascarade ce qui se passe dans le foot suisse. la SFL ne doit pas normaliser ce qu'il s'est passé lors de match de championnat. un cluster dans les tribunes et c'est à nouveau l'économie et les assurances maladie qui vont en pâtir. STOPPER ce championnat et vite, par respect de tous ceux qui font les efforts demandés.