24.11.2019 à 18:00

FootballSaint-Gall trop fort pour Xamax

Les Neuchâtelois n’ont pas fait le poids au Kybunpark. Ils se sont inclinés 4-1 dans le cadre de la 15e journée de Super League.

Yannis Letard a montré la voie aux Saint-gallois.

Yannis Letard a montré la voie aux Saint-gallois.

Keystone

Neuchâtel Xamax aurait pu s’offrir un autre match, dimanche à Saint-Gall, et plonger le Kybunpark dans le doute. On vivait la 5e minute lorsque, sur un service parfait de Janick Kamber, Raphaël Nuzzolo est parti seul affronter Dejan Stovanovic. Le buteur maison de Xamax a tenté de glisser le ballon sur la droite de son vis-à-vis, qui n’a pu que le regarder passer. Sauf que l’envoi du numéro 14 est venu mourir à quelques centimètres du montant. Si les Neuchâtelois entendaient ramener quelque chose du bout de la Suisse, c’est bel et bien à ce moment qu’ils auraient dû faire la différence.

Parce que la suite est, logiquement, devenue plus compliquée. Les Saint-Gallois respirent la confiance, nagent en pleine euphorie et ce n’est pas une entame de match en-dessous de leurs standards qui allait les empêcher de faire vibrer un public qui transforme le moindre signal encourageant en énergie positive. Oui, le peuple vert mérite ce qui lui arrive et la 3e place des siens au classement constitue une juste récompense à sa passion débordante.

Itten, la star

Les 14492 spectateurs du Kybunpark ont ainsi pu s’égosiller dimanche après-midi, et plutôt quatre fois qu’une. Yannis Letard a lancé la machine sur corner (29e). Dix minutes plus tard, c’est l’idole locale Cédric Itten qui s’est mis en évidence, en déviant au fond une frappe de Victor Ruiz. Et autant dire que le nom du triple buteur avec l’équipe de Suisse la semaine dernière a dû résonner jusqu’à Gossau lorsqu’il a été repris par ses supporters.

Habitué à montrer plusieurs visages au cours d’un même match, Neuchâtel est revenu des vestiaires en croyant fermement à un renversement de situation et avec deux nouveaux hommes sur le terrain, Taulant Seferi et Igor Djuric ayant remplacé Marcis Oss et Gaëtan Karlen. Sa récompense n’a pas tardé à tomber: à la 52e minute, André Neitzke reprenait victorieusement un coup franc de Nuzzolo. Le début d’une nouvelle rencontre? Non. Puni d’avoir abusé du jeu long, Xamax voyait ses espoirs réduit à néant dans la foulée, Boris Babic profitant de la passivité défensive de ses adversaires pour corser la marque (58e). Ermedin Demirovic, pour la forme, ajoutera un quatrième et dernier but.

S’incliner face à ce FC Saint-Gall n’a rien d’infâmant. Pour autant, il faudra réagir samedi prochain avec la réception de Zurich à la Maladière. Parce que Xamax ne peut pas se contenter de si peu.

Florian Vaney, Saint-Gall

Saint-Gall - Neuchâtel Xamax 4-1 (2-0)

Kybunpark, 14492 spectateurs. Arbitre: Luca Piccolo.

Buts: 29e Letard 1-0; 39e Itten 2-0; 52e Neitzke 2-1; 58e Babic 3-1; 72e Demirovic 4-1.

Saint-Gall: Stojanovic; Hefti, Sterigou, Letard (66e Guillemenot), Muheim; Fazliji; Görtler, Ruiz; Itten (66e Wiss); Babic (75e Bakayoko), Demirovic. Entraîneur: Peter Zeidler.

Xamax: Minder; Gomes, Neitzke (46e Djuric), Oss, Xhemajli, Kamber; Mveng, Doudin (67e Corbaz); Ramizi, Nuzzolo; Karlen (46e Seferi). Entraîneur: Joël Magnin.

Avertissements: Xhemajli (24e, jeu dur), Neitzke (36e, jeu dur), Wiss (82e, jeu dur), Djuric (90e, altercation), Ruiz (90e, altercation).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!