Publié

RallyeSainz perd des plumes, Al-Attiyah s’impose

Carlos Sainz connaît des soucis de navigation et perd 30 minutes. Vainqueur du jour, le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota) revient à 5 minutes de Peterhansel (Mini).

par
Jean-Claude Schertenleib
Nasser Al-Attiyah a remporté l’étape du jour.

Nasser Al-Attiyah a remporté l’étape du jour.

DPPI via AFP

A toi, à moi, il ne fait pas bon ouvrir la piste dans ce Dakar 2021: dans la boucle de Wadi Ad-Dawasir (629 km, 403 d’épreuve chronométrée), l’Espagnol Carlos Sainz (Mini) a perdu très rapidement ses chances ce mardi, en commettant une erreur de parcours en début d’étape.

Il termine la journée avec un passif de 31 minutes sur le Qatari Nasser Al-Attiyah (Toyota), encore vainqueur, qui a repris 4 minutes au leader du classement général, le Français Stéphane Peterhansel (Mini), troisième de l’étape devant Sébastien Loeb.

Gonzalez: tout pour le plaisir

Dimanche, il ne pouvait éviter un triple tonneau; mardi, il signe le 35e chrono de la troisième étape dans la catégorie des véhicules légers: le Genevois Vincent Gonzalez a retrouvé le sourire: «Au lendemain de l’accident, nous avons repris la course certes en dernière position – pénalité forfaitaire de 12 heures -, mais toujours classés. Lundi, beaucoup de dunes, des pistes ensablées, superbe, malgré une petite erreur de navigation qui nous a coûté 40 minutes», expliquait-il mardi matin avant le départ d’une nouvelle étape brillamment menée.

Sur un terrain assez proche de celui de la veille, avec quelques passages de type trial («nous risquons les embouteillages...»), Gonzalez a devancé de cinq rangs le Lausannois Nicolas Brabeck-Letmathe, qui pointe pour sa part au 33e rang du classement général: «Une étape encore incroyable. Je peux désormais rouler plus rapidement, mais je ne comprends toujours pas tous les secrets du buggy et nous sommes souvent en surchauffe. Ces soucis ont un effet sur la concentration et aujourd’hui, je me suis planté dans une dune... comme un gamin de 10 ans», explique le Lausannois qui, rappelons-le, participe à son premier Dakar sur quatre roues.

Moto: «coup de sac»!

Sur deux roues, dominateurs la veille, les pilotes officiels Honda Joan Barreda et Ricky Brabec ont eux aussi connu des soucis de navigation en début d’étape. Sanction immédiate: plus de 20 minutes de perdues face au vainqueur du jour, l’Australien Toby Price (KTM).

C’est un autre pilote de la marque autrichienne, l’Américain Skyler Howes, qui s’empare du commandement du classement général, pour 33 secondes devant l’Espagnol Benavides (Honda) et 1’28 par rapport au Français Xavier De Soultrait, qui a perdu son emploi de pilote officiel Yamaha et qui prend un immense plaisir au guidon d’une Husqvarna semi-officielle.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

sablon

05.01.2021 à 15:48

Normalement c'est Paris (France) Dakar (Sénégal) en par l'Espagne le maroc. Autrement ce n'est plus Dakar c'est Saoudie !!!!

sablon

05.01.2021 à 15:41

Ou se déroule ce Dakar ?