Publié

AsieSaisie de centaines de tortues protégées en Thaïlande

Un homme a été intercepté en provenance du Pakistan avec quatre lourdes valises remplies de 470 tortues de Hamilton à l'aéroport.

La Thaïlande est considérée comme une plaque-tournante du trafic d'animaux sauvages en Asie.

La Thaïlande est considérée comme une plaque-tournante du trafic d'animaux sauvages en Asie.

DR

Les douanes thaïlandaises ont annoncé vendredi la saisie de centaines de tortues protégées, portant à plus d'un millier le nombre de tortues interceptées à Bangkok en quelques jours alors que ces espèces sont menacées par le marché des animaux de compagnie.

Un Pakistanais de 25 ans en provenance de Lahore, au Pakistan, a été arrêté vendredi matin à l'aéroport Suvarnabhumi avec quatre lourdes valises remplies de 470 tortues de Hamilton, espèce native d'Asie du sud dont le commerce international est interdit.

Une autre importante saisie avait eu lieu mercredi soir lorsque les douanes avaient retrouvé plus de 470 tortues d'une autre espèce protégée d'Asie du sud dans des valises abandonnées sur un tapis à bagage et une troisième de 80 spécimens dimanche dernier. «Il semble que le nombre de tortues venant d'Asie du sud monte en flèche, en particulier en ce qui concerne la tortue de Hamilton», a commenté Chris Shepherd, directeur de l'ONG Traffic en Asie du sud-est.

Marché des animaux de compagnie

Et la Thaïlande, considérée comme une plaque-tournante du trafic d'animaux sauvages en Asie, joue un rôle «important» dans ce trafic, selon l'organisation qui estime que ces quatre dernières années, les autorités y ont intercepté plus de 5'000 tortues, notamment destinées au marché des animaux de compagnie.

Les douanes thaïlandaises «doivent être félicitées pour intercepter ces cargaisons de tortues», a noté Shepherd, soulignant malgré tout que les autorités devraient se concentrer sur les responsables des réseaux et non les passeurs.

(AFP)

Votre opinion