Publié

CyclismeSaison 2012 - AG2R La Mondiale: gagner enfin! (COMPTE RENDU)

Avec onze nouveaux coureurs, l'équipe française AG2R La Mondiale, qui a gardé sa place en première division, veut concrétiser son niveau d'ensemble, "satisfaisant" de l'avis de son manager Vincent Lavenu, en gagnant des courses.

"Ce qui fait défaut, ce sont les victoires", a insisté lundi, lors de la présentation à Paris de son effectif, le responsable de l'équipe qui a privilégié les sprinteurs (Hutarovich, Appollonio, Dumoulin) et les puncheurs (Betancur, voire Chainel) dans son recrutement. Lavenu veut voir un signe dans le premier succès décroché dimanche (étape de l'Etoile de Bessèges) par Samuel Dumoulin, l'un de ses anciens cadres revenu au bercail. L'an passé, les coureurs au maillot du groupe de protection sociale avaient dû attendre mai pour ouvrir leur compteur (5 succès au total en 2012). L'équipe a renoncé au recrutement exotique de l'année passée, orienté vers des coureurs dotés de points UCI grâce à leurs résultats sur les circuits continentaux, en Europe ou en Asie. Elle a opté pour des éléments déjà rodés, tels le grimpeur italien Domenico Pozzovivo et le puncheur colombien Carlos Alberto Betancur, très attendus sur le prochain Giro. "Je vise une place dans le top 5", annonce Pozzovivo, vainqueur d'étape l'an passé dans le Tour d'Italie (et 8e au classement). Le poids léger italien, qui fera l'impasse sur le Tour de France, participera en revanche à la Vuelta, dont le profil multipliant les arrivées au sommet devrait lui convenir. En attendant une éventuelle sélection pour les Mondiaux à Florence, dans son pays. Dans le Tour, le groupe devrait être articulé autour de Jean-Christophe Péraud, sortant d'une décevante année 2012 qui l'avait vu tenter le très difficile pari de concilier la saison sur route et une sélection en VTT aux JO de Londres. Le médaillé d'argent des JO de Pékin-2008 (cross-country) visera une place dans le haut du classement des courses par étapes d'une semaine (Paris-Nice, Tour de Catalogne, Tour du Pays Basque) avant de se consacrer au Tour, plus que jamais l'objectif numéro un de la formation. "La visibilité de l'équipe a augmenté de 27% par rapport à 2011", s'est félicité Yvon Breton, directeur général délégué du groupe. Sa volonté de figurer au plus haut niveau dans la hiérarchie du peloton a été couronnée par une licence de quatre ans accordée par l'Union cycliste internationale (UCI). Faute d'un leader unique pour les grands Tours, AG2R La Mondiale espère l'épanouissement de son plus grand espoir, Romain Bardet (22 ans), à son avantage l'année passée pour ses débuts professionnels. Ce vrai talent de grimpeur, qui disputera pour la première fois un grand Tour en 2013, pourrait faire ses débuts sur la Grande Boucle si sa progression logique se confirme. jm/gv

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!