Publié

ÉtrangeSalève: sauvées grâce à un numéro gravé sur un arbre

Trois Chinoises en vacances à Genève se sont perdues sur le Salève. Lorsqu’un numéro de téléphone est apparu...

par
R.M.
Un important dispositif de recherches au sol a été déployé sur le Salève pour retrouver trois Chinoises égarées.

Un important dispositif de recherches au sol a été déployé sur le Salève pour retrouver trois Chinoises égarées.

Laurent Guiraud

Des femmes perdues sur le Salève. Qui doivent leur salut à un numéro de téléphone gravé sur un arbre. «Le Dauphiné» révèle ce mercredi une bien étrange histoire.

Elle concerne trois jeunes Chinoises étudiant actuellement à Lille et en vacances à Genève. Lundi, elles ont traversé la frontière et sont parties se balader sur le Salève. Mais elles auraient quitté le sentier et ont perdu leur chemin. «Vers 17 heures, elles auraient tenté de donner l’alerte elles-mêmes en appelant un numéro… gravé sur un arbre», écrit le quotidien français. A l’autre bout du fil? Un chasseur. Qui a averti les secours.

«C’est plus Tinder mais Timber»

Le brouillard était alors extrêmement dense: impossible d’envoyer un hélicoptère. Mais un important dispositif de recherches au sol a été déployé par le Peloton de gendarmerie de haute montagne, raconte «Le Dauphiné». Les trois femmes ont finalement été secourues vers 22 heures.

Tout est donc bien qui finit bien. Mais l’histoire ne dit pas pourquoi ces étudiantes n’ont pas directement téléphoné aux secours ou à des amis. Ni pourquoi leur bienfaiteur grave son numéro de téléphone sur des arbres. «Les chasseurs laissent leur 06 sur un arbre… c’est plus Tinder mais Timber», rigole une lectrice du «Dauphiné» sur Facebook.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!