Canton de Vaud: Salle de classe fermée à Aigle à cause de l'amiante
Publié

Canton de VaudSalle de classe fermée à Aigle à cause de l'amiante

Les 21 élèves ont été déplacés dans une autre salle du collège des Dents-du-Midi à Aigle en attendant que les faux plafonds soient enlevés.

Par mesure de précaution une classe d'un collège à Aigle, où plusieurs analyses ont fait état de présence d'amiante, a été fermée.

Par mesure de précaution une classe d'un collège à Aigle, où plusieurs analyses ont fait état de présence d'amiante, a été fermée.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Construit en 1972, le collège a fait l'objet de plusieurs analyses concernant la présence d'amiante. En 2005, un rapport demandé par la municipalité ne présentait aucune conclusion alarmante, tout au plus évoquait-il un assainissement à long terme de quelques faux plafonds d'origine, explique lundi la commune dans un communiqué.

En 2014, un nouveau contrôle a conclu à la nécessité d'entreprendre sans délai des travaux d'assainissement. La municipalité a alors demandé une analyse approfondie établie sur la mesure de l'air de certains locaux, dont les résultats ont été connus en mai 2015.

Remous

Sur cette base, l'exécutif a rédigé un préavis pour la rénovation et le désamiantage du complexe. Ce document, qui a été soumis en octobre à l'examen d'une commission du Conseil communal, a provoqué «quelques remous», obligeant la municipalité à réagir rapidement.

«Certains élus se sont inquiétés. Ils nous ont reproché de ne pas avoir pris des mesures immédiates», a expliqué à l'ats Daniel Girardin, municipal des bâtiments et des écoles.

Relativiser

Dans la classe fermée lundi, les valeurs-limite étaient clairement dépassées. «Mais une seule mesure a été prise, dans un angle», relativise le municipal qui annonce avoir «joué la transparence». «Il faut des grandes valeurs pendant huit heures par jour pour que ce soit vraiment susceptible de porter atteinte à la santé», dit-il.

De nouvelles analyses sont en cours dans la salle désormais inoccupée. Jeudi et vendredi, les faux plafonds incriminés seront enlevés. Puis de nouvelles mesures seront effectuées la semaine prochaine. Si les résultats sont bons, les élèves concernés, des écoliers de 9 à 10 ans, pourront regagner leur salle de cours.

Inventaire en cours

Des contrôles sont prévus dans d'autres locaux du collège. «Nous sommes en train de faire l'inventaire de ce qu'il reste à faire», a dit le municipal, qui se trouve confronté à une pénurie de locaux. «Il n'y a aucune salle de libre dans les écoles d'Aigle».

Le devis d'un montant global de 24, 8 millions sera soumis le 11 décembre au Conseil communal. S'il est approuvé, dix à douze salles modulaires devraient voir le jour dès 2016 sur le site. Les élèves y seront déplacés au fur et à mesure de la rénovation, car l'assainissement du complexe se fera pas étapes, jusqu'en 2017.

Les parents ont été informés de la situation samedi par téléphone. Les enfants ont eu congé lundi matin et dès l'après-midi ils ont gagné leur nouvelle salle de cours.

(ats)

Votre opinion