Pays-Bas - Samsung écope d’une amende de plus de 42 millions de francs
Publié

Pays-BasSamsung écope d’une amende de plus de 42 millions de francs

L’Autorité néerlandaise des consommateurs et des marchés estiment que Samsung a influencé pendant cinq ans les prix en ligne des téléviseurs. Le géant sud-coréen va faire appel.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

AFP

L’Autorité néerlandaise des consommateurs et des marchés (ACM) a infligé une amende de plus de 39 millions d’euros (plus de 42 millions de francs) au groupe sud-coréen Samsung pour avoir influencé les prix en ligne de ses téléviseurs. «De janvier 2013 à décembre 2018, Samsung a exercé une influence indue sur les prix en ligne de téléviseurs vendus par sept détaillants», a indiqué mercredi, l’ACM dans un communiqué.

Le géant de la «tech», plus grand conglomérat de Corée du Sud, s’est dit déçu et va faire appel de la décision, a rapporté la télévision publique néerlandaise NOS. «Nous pensons que Samsung n’a pas enfreint les règles de concurrence sur le marché néerlandais de la télévision», a déclaré le groupe, cité par NOS.

Les prix des nouveaux modèles de téléviseurs baissent rapidement après leur entrée sur le marché. Samsung essayait de contrer cela en coordonnant les prix avec les détaillants, a expliqué l’ACM. Ainsi, «Samsung protégeait ses propres marges et les marges des détaillants au détriment du consommateur», a-t-elle poursuivi.

«Concurrence faussée»

«Sous couvert de «recommandations de prix», Samsung a veillé à ce que les détaillants augmentent leurs prix jusqu’au prix du marché souhaité» par le groupe, a déclaré Martijn Snoep, président de l’ACM, cité dans le communiqué.

Le comportement de Samsung a faussé la concurrence au niveau de la vente au détail et a entraîné des prix plus élevés pour les consommateurs.

Martijn Snoep, président de l’ACM

Samsung savait qu’il ne pouvait pas forcer les détaillants à augmenter leurs prix. Le groupe a donc surveillé les prix pratiqués par les détaillants et les informait de ceux de leurs concurrents, les encourageant à les augmenter pour rester concurrentiels, a-t-il poursuivi.

«Le comportement de Samsung a faussé la concurrence au niveau de la vente au détail et a entraîné des prix plus élevés pour les consommateurs», a ajouté M. Snoep.

(AFP)

Votre opinion

0 commentaires