Football: Sans Neymar, le PSG a souffert
Publié

FootballSans Neymar, le PSG a souffert

Les Parisiens, privés du Brésilien annoncé blessé, sont difficilement venus à bout de Nantes.

par
Afp
Tuchel (à dr.) et ses hommes ont pris le trois points.

Tuchel (à dr.) et ses hommes ont pris le trois points.

AFP

Neymar a manqué au Paris SG, difficile vainqueur à Nantes (2-1) mardi lors d'une 23e journée de Ligue 1 où Lille, en battant Rennes (1-0), a relancé la course au podium, que vise toujours Monaco grâce à son premier succès en quatre matches de championnat.

Il y avait Mauro Icardi, Kylian Mbappé, Angel Di Maria, les occasions... mais pas l'autorité habituelle. Sans Neymar, annoncé légèrement blessé aux côtes, le PSG s'est un peu fait peur dans l'Ouest, surtout après l'énorme erreur de Presnel Kimpembe ayant amené le but de Moses Simon (68e).

Di Maria, d'une frappe qu'Icardi a frôlée (29e), et Thilo Kehrer de la tête (57e), avaient assuré l'essentiel un peu plus tôt, et les Parisiens ont tout de même pu gagner et prendre provisoirement 15 points d'avance sur leur dauphin marseillais, en déplacement mercredi à Saint-Etienne (21h).

Lille stoppe Rennes

90 minutes, c'est quasiment le temps que Rennes a passé à courir derrière le score à Lille, après le but précoce de Loïc Rémy dès la 4e minute. Mais les Bretons n'ont pas reproduit leur remontée fantastique du week-end - menés par Nantes 2-1 à la 94e minutes, ils avaient gagné 3-2 vendredi - sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy, où le LOSC est décidément difficile à battre (une défaite cette saison, contre le Paris SG).

Pire, les Bretons ont perdu celui qui les avait sauvés quatre jours plus tôt, Raphinha, sorti sur blessure en première période.

Le succès tombe en revanche bien pour Lille, car il vient confirmer la victoire acquise in extremis à Strasbourg durant le week-end (2-1) et offre à Christophe Galtier et ses hommes de réels espoirs au classement.

Quatrièmes de L1 avec 37 points, les Nordistes reviennent en effet à trois unités de leurs adversaires du soir, mais «il est bien trop tôt pour parler de deuxième ou troisième place», selon leur entraîneur.

Jovetic encore buteur

Avec 32 points, Monaco n'est finalement pas si loin. Mais plus que le classement de l'ASM, revenu dans la première moitié du tableau, c'est le goût de la victoire qui fait du bien sur le Rocher.

Le nouvel entraîneur Robert Moreno n'avait toujours pas gagné en quatre rencontres de Ligue 1, voilà qui est chose faite contre une équipe d'Angers pas récompensée de ses nombreux efforts (1-0).

Le technicien espagnol est néanmoins encore à tâtons, tant Monaco s'est montré timide.

Il saura se satisfaire d'un choix tactique payant, celui d'avoir titularisé aux côtés de Wissam Ben Yedder le Monténégrin Stevan Jovetic, déjà buteur lors de la défaite à domicile contre Strasbourg le 25 janvier (3-1).

L'attaquant a encore brillé en déposant une tête superbe, à l'aveugle et de l'arrière du crâne, pour inscrire l'unique but de la rencontre (18e).

Votre opinion