News piquantes: Scandale: la TVA de la redevance pas rendue aux morts
Actualisé

News piquantesScandale: la TVA de la redevance pas rendue aux morts

Le Pen, Perrin, Macron, Notre-Dame, et une hausse d'impôts: vivement la route des vacances, mais zut y a des bouchons. C'est l'actu décalée du jour.

par
le Matin
Il y a un os dans la solution du Conseil fédéral.

Il y a un os dans la solution du Conseil fédéral.

iStock/Le Matin

Le Conseil fédéral a prévenu: sa solution pour rembourser la TVA de la redevance perçue en trop ne sera pas 100% équitable. Ainsi, les ménages qui ne la payaient pas à un moment ou un autre entre 2014 et 2018 (on estime qu'ils étaient 5% en 2014, moins par la suite) toucheront tout de même 50 francs s'ils sont sur les listes de Serafe. Mais qui sont ceux qui l'ont payées à l'époque et qui ne toucheront pas cette indemnité? Réponse de l'OFCOM au «Matin»: «Essentiellement des ménages qui ont été dissolus dans les dernières années en raison par exemple d'un départ à l'étranger ou d'un décès d'une personne vivant seule.» C'est vraiment pas sympa pour les morts. Déjà qu'ils ne connaîtront pas la fin de «Game of Thrones»... Michel Pralong

----------

Merci pour ce moment

L’Office fédéral des routes et le Touring Club Suisse (ils s’y sont mis à deux) indiquent que pour éviter les bouchons à Pâques au Gothard il faut partir avant les bouchons du Gothard de Pâques. «Il est recommandé de prendre la route tôt dans la matinée du mercredi ou du Jeudi saint», est-il précisé (ils s’y sont mis à deux). Mais ne serait-ce pas justement parce que la majorité des gens n’ont pas congé mercredi et jeudi avant Pâques que des bouchons se créent le vendredi au Gothard? L’Office fédéral des routes et le Touring Club Suisse réfléchiront à la question pour l’an prochain. Ils vont s’y mettre à deux, ça devrait donc déboucher. Renaud Michiels

----------

Perrin, les métamorphoses...

Eric Felley

----------

Affront national

Jean-Marie Le Pen a quitté la vie politique mardi. Un détail qui est presque passé inaperçu. (MP)

----------

Conseil des sinistres

Dans une allocation puante de récup’ crasse, mardi soir, Emmanuel Macron a promis les yeux dans les yeux que Notre-Dame serait reconstruite «plus belle encore» d’ici 5 ans. Et de préciser, car on n’est pas à une putasserie près, que le Conseil des ministres de ce mercredi sera entièrement consacré à la cathédrale cramée – le chômage peut attendre. Oui, ça semble vraiment pertinent et indispensable. On imagine l’intervention de la garde des Sceaux. «Sait-on si des sceaux ont brûlé?» De la Ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales. «Dans ces heures sombres l’important c’est de jouer collectif». De la ministre des Sports: «c’est pas faux.» De la Secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations: «Je pense que rebaptiser Notre-Dame Notre-Monsieur enverrait un mauvais signal». Et du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation: «quand est-ce qu’on mange?» (RM)

----------

Un don du sel

La direction du site touristique des Mines de Sel de Bex a décidé de reverser l’intégralité de sa recette du 16 avril, soit la rondelette somme de 7900 francs, pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, et cela en signe de solidarité entre« sites patrimoniaux et touristiques partageant les mêmes problématiques». Même si cela manque un peu de ciel dans ses galeries. (EF)

----------

Dans contribuable, il y a...

Si vous hésitiez à déménager dans le canton d'Obwald, sachez que ses autorités veulent quasi supprimer l'impôt sur les entreprises et à compenser les pertes en relevant celui sur les personnes physiques. C'est super sympa comme concept. Tout ça pour que les holdings et les multinationales ne fuient pas le canton. En revanche, pour ses citoyens, cela revient à organiser l'impôt de départ. (MP)

----------

Sans balle, ça a un prix

Les lieux de tirs en campagne et de tirs historiques peuvent demander une subvention pour leur assainissement. Oui, parce que quand on est truffé de plomb, on est pollué au plomb, logique. Toutefois, pour demander ces sous, il faudra s'équiper de récupérateur de balles. Le Conseil fédéral a su se montrer sympa envers la tradition de tir en Suisse (et en pleine votation sur les armes) et a annoncé aujourd'hui être prêt à soutenir l'installation de tels récupérateurs. Autrement dit:

 (MP)

(MP)

Votre opinion