05.08.2016 à 21:41

JO 2016Schneider-Ammann se réjouit des sports d'équipe

Le président de la Confédération se réjouit de suivre les divers jeux de balle et l'aviron, qu'il a longtemps pratiqué sur le lac de Greifen (ZH).

1 / 143
La joie de Nino Schurter avec sa médaille d'or autour du cou sur le podium (21 août 2016).

La joie de Nino Schurter avec sa médaille d'or autour du cou sur le podium (21 août 2016).

Keystone
Avec trois médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, l'objectif minimal a été dépassé pour la Suisse à Rio.

Avec trois médailles d'or, deux d'argent et deux de bronze, l'objectif minimal a été dépassé pour la Suisse à Rio.

Keystone
Après des médailles de bronze et d'argent en 2008 et 2012, Nino Schurter s'est enfin paré d'or en VTT (21 août 2016).

Après des médailles de bronze et d'argent en 2008 et 2012, Nino Schurter s'est enfin paré d'or en VTT (21 août 2016).

Keystone

Johann Schneider-Ammann devait assister vendredi à la cérémonie d'ouverture des JO de Rio.

«Les sports d'équipe» ont la cote auprès de M. Schneider-Ammann, a fait savoir celui-ci vendredi à l'ats devant la House of Switzerland, à Rio de Janeiro. L'aviron, en particulier, provoque chez lui un écho très spécial: le Bernois a pratiqué ce sport entre 1979 et 1981 avec un athlète norvégien membre de l'équipe nationale.

Triomphes et échecs

La performance n'est pas le seul point qui fascine le ministre de l'économie. Il se dit impressionné en voyant des jeunes venir des quatre coins du monde pour mesurer leur talent dans un esprit très fair-play. Ce qui renforce notamment la compréhension entre les cultures, selon lui: «le sport a un rôle important auprès des jeunes, celui d'apprendre comment composer avec compétition, succès et échecs».

Avec le président de la Confédération au Brésil vendredi soir (dans la nuit de vendredi à samedi en Suisse), 45 autres chefs d'Etat invités devaient assister à la cérémonie d'ouverture. L'ambassadeur suisse André Regli devait également être présent.

Partenaires importants

Avant son arrivée à Rio, Johann Schneider-Ammann a évoqué à Brasilia un traité de libre-échange et le thème de l'éducation, entre autres, avec trois ministres brésiliens. Le Brésil est le plus important partenaire commercial de la Suisse en Amérique du Sud et Berne veut encore renforcer les liens. Ce week-end, d'autres rencontres sont programmées, liées notamment à l'entrepreneuriat sur place.

Avant les discussions au Brésil, Johann Schneider-Ammann a été reçu mercredi à Bogota par son homologue colombien, Juan Manuel Santos, dans le cadre d'une visite officielle. Il s'agissait de la première visite d'un président de la Confédération dans ce pays.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!