Pandémie - Schwarzie et le coronavirus: «Vous êtes libre d’être un con»
Publié

PandémieSchwarzie et le coronavirus: «Vous êtes libre d’être un con»

Dans une vidéo, l’acteur et ancien gouverneur fustige ceux qui s’opposent aux mesures sanitaires sous prétexte d’atteinte à leur liberté.

par
Michel Pralong
«Il y a un virus ici. Il tue des gens. Et la seule façon de l’empêcher est de se faire vacciner, de porter des masques, de respecter la distanciation sociale» a dit Arnold Schwarzenegger.,

«Il y a un virus ici. Il tue des gens. Et la seule façon de l’empêcher est de se faire vacciner, de porter des masques, de respecter la distanciation sociale» a dit Arnold Schwarzenegger.,

Getty Images

Dans ses films on avait l’habitude qu’il ne fasse pas dans la dentelle. Dans une vidéo qu’il a postée mercredi sur Instagram, Arnold Schwarzenegger ne mâche pas non plus ses mots pour s’adresser aux Américains qui refusent de suivre les règles sanitaires en vigueur pour lutter contre le coronavirus. «Vous ne pouvez pas dire cela va contre mes principes, c’est un pays libre et c’est ma liberté de ne pas porter de masque. Vous êtes libres d’être un con, oui, car ne pas porter de masque, c’est mettre en danger les autres», dit-il.

«Avec la liberté viennent des obligations et des responsabilités, poursuit-il. Quand tu infectes d’autres personnes, c’est là que ça devient grave. Ce n’est pas différent d’un feu de circulation. Nous mettons les feux de circulation à une intersection pour que quelqu’un ne tue pas quelqu’un d’autre». L’ancien gouverneur de Californie a précisé qu’il ne voulait diaboliser personne mais qu’il faisait passer ce message pour que les gens s’unissent pour combattre la pandémie.

Il a également expliqué en avoir marre des fausses informations qui circulent et qu’il fallait faire confiance aux experts de la santé «Moi je suis expert en biceps, je sais tout là-dessus. Eux également savent de quoi ils parlent quand ils nous disent que les mesures contre le coronavirus sont efficaces et qu’il faut le suivre».

Un message que certains ont dû applaudir mais qui en a aussi visiblement fâché plus d’un à lire les réactions sur sa publication: «De héros à zéro en un instant» écrit l’un d’eux.

Votre opinion