Publié

FootballScolari: les manifestations "n'interfèrent pas" avec la Seleçao

FORTALEZA (Brésil), 18 juin 2013 (AFP) - Les importantes manifestations qui se sont déroulées lundi soir au Brésil "n'interfèrent pas" avec le travail de l'équipe nationale, engagée dans la Coupe des Confédérations, a déclaré mardi son sélectionneur Luiz Felipe Scolari.

"Que pouvons-nous faire?, s'est d'abord interrogé le technicien, en conférence de presse. Nous sommes ici pour jouer au foot. D'autres secteurs sont à la manoeuvre pour ces choses-là, nous sommes ici pour faire notre travail. Les manifestations, nous pouvons les voir, les observer, avoir une opinion, mais ça n'interfère pas dans notre travail". Interrogé sur les manifestations elles-mêmes, "Felipao" a répondu: "C'est normal dans une démocratie. Cette situation doit être perçue et prise en compte par le gouvernement. Mais faisons en sorte d'avoir des manifestations pacifiques et démocratiques". Concernant la prise de position des joueurs, dont trois ont affiché leur soutien aux manifestants (Dani Alves, David Luiz et Hulk), leur entraîneur a dit: "Nous devons tous avoir une personnalité et la définir. Les joueurs ont une complète liberté pour donner leur opinion sur quelque sujet que ce soit, chacun assumant bien sûr sa responsabilité. Nous n'interdisons rien, mais il faut aussi prendre en compte les intérêts de la sélection". Plus de 200.000 personnes ont manifesté lundi dans les plus grandes villes du pays pour protester contre l'augmentation du prix des transports publics, la piètre qualité de services publics et les sommes colossales dépensées pour le Mondial-2014. ybl/rl

(AFP)

Votre opinion