20.05.2013 à 17:07

HOCKEY SUR GLACESean Simpson est fier de ses joueurs

Comme tous ses joueurs, l’entraîneur national Sean Simpson avait le blues après la finale perdue. En même temps, le Canadien ne cessait de répéter comme il était fier de son équipe.

Le coach national Sean Simpson est fier du tournoi réalisé par ses joueurs.

Le coach national Sean Simpson est fier du tournoi réalisé par ses joueurs.

Salvatore Di Nolfi, Keystone

Après deux vives déceptions lors des Mondiaux 2011 en Slovaquie et l’an dernier en Finlande, le Canado-Britannique pouvait savourer le parcours de son équipe et le retournement de l’opinion à son sujet...

«C’était vraiment un défi redoutable de disputer une finale du Championnat du monde à Stockholm contre la Suède. Et dans ce dernier match, nous n’étions juste pas assez bons, tout simplement», relevait Simpson lors de se première réaction quelques minutes après avoir reçu sa médaille d’argent. «Nous sommes des professionnels. Quand nous perdons, nous sommes déçus. C’est ainsi. Mais nous sommes fiers de cette médaille. Nous devons être fiers même quand la défaite en finale fait mal.»

Simpson a réussi à former une équipe en moins de six semaines, qui ne s’est pas laissé impressionner. Une année après la déception du 11e rang au Championnat du monde d’Helsinki, le hockey suisse s’est retrouvé catapulté sur le devant de la scène internationale. «Nous avons eu un groupe de joueurs à ce Mondial, qui a incroyablement bien marché. Ce que ce groupe a réalisé pour le hockey suisse est une sensation», poursuivait Simpson dans son cortège d’éloges.

Tant les joueurs que l’entraîneur ont relevé tout au long de ce Championnat du monde l’alchimie spéciale régnant dans cette équipe. «Nous ne voulions pas aller en Suède juste pour disputer un Championnat du monde. Nous voulions réussir quelque chose de spécial cette année. Ce groupe a saisi le message et nous nous retrouvons avec une médaille d’argent.»

«Toute la Suisse doit être fière de cette équipe. La volonté, le caractère, l’énergie - ces jeunes sont des exemples. J’espère que maintenant, l’équipe nationale apparaîtra comme »cool«. C’est important pour le hockey suisse, que l’équipe, qui joue de manière attractive, soit un exemple. Et pour le moment, c’est le cas.»

L’entraîneur a déjà le regard tourné vers les prochaines échéances: «Nous avons tout mis en oeuvre pour devenir champions du monde cette année, vraiment tout, tout. C’est clair que nous allons recommencer l’année prochaine. Le prochain challenge est de parvenir au même niveau dans un an.»

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!