Automobilisme - Sébastien Buemi va au bout de lui-même et triomphe encore
Publié

AutomobilismeSébastien Buemi va au bout de lui-même et triomphe encore

Deuxième victoire en deux courses du championnat du monde d’endurance pour l’Aiglon Sébastien Buemi (Toyota) et ses équipiers Brendon Hartley et Kazuki Nakajima.

par
Jean-Claude Schertenleib
Sébastien Buemi et ses coéquipiers ont remporté la deuxième manche du championnat du monde d’endurance 2021.

Sébastien Buemi et ses coéquipiers ont remporté la deuxième manche du championnat du monde d’endurance 2021.

LDD

Après les Ardennes belges, l’Algarve au Portugal: l’équipage de la Toyota No 8, formé du Vaudois Sébastien Buemi, de Brendon Hartley et de Kazuki Najajima, a remporté les 8 Heures de Portimão, deuxième manche du championnat du monde d’endurance 2021. C’est le second succès de ces trois hommes en deux courses, les deux premières de l’ère «hypercar». La course portugaise s’est terminée sur un doublé Toyota, devant l’Alpine (ex-Rebellion), qui s’était classée deuxième à Spa-Francorchamps et avait signé le meilleur temps des qualifications.

Sébastien Buemi a été au bout de lui-même, sur le plan physique: «La course a été très difficile; nous avions une stratégie décalée par rapport à notre voiture sœur et nous avons réussi à économiser un peu plus de carburant qu’elle, ce qui nous a évité un arrêt supplémentaire dans la dernière heure. Physiquement, ce fut très compliqué. Dans mon dernier relais, j’ai ressenti de violentes crampes dans mon avant-bras gauche», a confié Sébastien Buemi au pied du podium, le visage marqué par l’effort qu’il venait de fournir.

Immense coup de chapeau à nouveau pour le team vaudois Realteam d’Esteban Garcia; épaulé au Portugal par le revenant genevois Mathias Bêche et par le Français Norman Nato, le Lausannois termine dixième et premier du classement LMP2 Pro/Am. Prochaine course: les 6 Heures de Monza (18 juillet), avant «le» rendez-vous de la saison, les 24 Heures du Mans (21-22 août).

Votre opinion