16.10.2020 à 13:27

FootballSébastien Wüthrich: «Ici, on joue un foot de qualité»

Le milieu de terrain, mis à l’écart par Servette en décembre 2019, a signé pour deux ans avec Astra Giurgiu, en Roumanie. À 30 ans, il se réjouit de vivre cette expérience.

par
Christian Maillard
Sébastien Wüthrich (à g.) est heureux d’avoir rebondi dans le club d’Astra Giurgiu, présidé par Danut Coman (à dr.). Il va retrouver les couleurs «rouge et noir» de ses débuts.

Sébastien Wüthrich (à g.) est heureux d’avoir rebondi dans le club d’Astra Giurgiu, présidé par Danut Coman (à dr.). Il va retrouver les couleurs «rouge et noir» de ses débuts.

DR

Au bout du fil, il y a encore dans sa voix la trace de son passage à Montpellier. Un bel accent qui chante mélangé à celui de ses origines neuchâteloises, en y ajoutant du Valaisan (pour avoir porté le tricot du FC Sion) et du Genevois, après son dernier passage en Suisse, avec Servette, où il était devenu indésirable.

Sébastien Wüthrich, qui avait aussi goûté au dialecte argovien et saint-gallois dans sa carrière, découvre à 30 ans une nouvelle langue tout aussi entraînante, mais surtout un magnifique challenge du côté de la Roumanie, où il compte bien apprendre très vite la tradition locale.

«Comme il s’agit d’une langue latine, j’ai le sentiment que ce sera moins compliqué que d’apprendre l’anglais», se marre l’ex-junior xamaxien, qui s’est engagé deux ans avec Astra Giurgiu, un club de première division ambitieux – la ville de Giurgiu est située à la frontière bulgare, sur la rive gauche du Danube, à une heure de route de Bucarest.

Un but pour son premier match

S’il avait reçu d’autres offres que celle- en provenance de Roumanie, ce nouveau défi dans ce stade Marin-Anastasovici l’a d’emblée emballé, surtout après en avoir parlé avec Goran Karanovic, l’ex-Servettien et Saint-Gallois qui évolue aussi dans ce championnat, avec Hermannstadt. «Derrière Cluj et le Steaua Bucarest, Giurgiu est le troisième club le plus important du pays», précise le milieu de terrain helvétique, qui ne regrette pas d’avoir posé ses valises au pied de la chaîne des Carpates, dans ce pays où les artistes sont aussi célèbres que Dracula.

«Après Montpellier, j’avais envie de goûter une nouvelle expérience à l’étranger. Ici, on joue un football de qualité, plus technique et moins physique qu’en Suisse», se réjouit ce brillant No 10, qui a déjà fait trembler les filets lors du premier match amical disputé avec ses nouvelles couleurs. Rien de tel pour marquer son territoire…

Débarqué au dernier moment dans un effectif de 31 joueurs, il doit toutefois encore gagner sa place dans une équipe qui n’a pas encore décollé au classement, puisqu’elle occupe encore le seizième et dernier rang avec un point après six matches. «Après de longs mois sans jouer, j’ai besoin de retrouver gentiment le rythme de la compétition», poursuit celui qui s’est entraîné avec Étoile Carouge pour garder la forme après avoir été mis à l’écart par les Grenat.

Sébastien Wüthrich a joué son dernier match officiel avec Servette le 14 décembre 2019 contre Thoune.

Sébastien Wüthrich a joué son dernier match officiel avec Servette le 14 décembre 2019 contre Thoune.

Eric Lafargue

Sébastien Wütrich, qui n’a plus joué un match officiel au plus haut niveau depuis le 14 décembre 2019 et un succès contre Thoune au Stade de Genève, a pris place dans le bus jeudi avec sa formation, qui défiera ce vendredi soir Arges Pitesti, actuellement 15e. «Le coach m’a prévenu qu’il était possible que j’entre en jeu», poursuit l’Helvète, qui a hâte de retrouver les sensations qui avaient fait de lui le meneur de jeu qui manque au Servette FC actuellement. Comment dit-on «Bon match» en roumain?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
15 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Marc Landers

16.10.2020 à 16:39

Il s'était mis à l'écart tout seul en ne voulant pas prolonger avec Servette. Ces prétentions sont trop haute pour un mec de 30ans et qui souffre des abducteurs, il ferait mieux de changer d'agent, après tant mieux pour lui si il se plaît en Roumanie.

Loulou Nicollier

16.10.2020 à 16:26

"Wüthrich, c'est une grosse crêpe..."

Laurent

16.10.2020 à 16:09

Je trouve cela sympathique qu'il aille jouer en Roumanie. L'Europe anciennement communiste mérite notre attention. En plus, c'est un pays latin.