Suisse: Secondas Plus Suisse est dissoute
Publié

SuisseSecondas Plus Suisse est dissoute

Le mouvement de défense de la 2e génération d'étrangers ou de Suisses d'origine étrangère est dissout.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration.

Keystone

Dissolution mais pas disparition. Telle est l'équation à laquelle est arrivé Secondas Plus. S'il est dissous, le mouvement de défense de la deuxième génération d'étrangers ou de Suisses d'origine étrangère ne va ne effet pas disparaître: les sections locales prendront le relais, avec une base renforcée à Zurich.

Depuis deux ans et demi, la section zurichoise de Secondas Plus se veut une force de proposition sur le thème de la migration, écrit vendredi l'organisation dans un communiqué. De nombreux militants de Secondas Plus participent activement à des collectifs dans plusieurs villes de Suisse.

Avant la naturalisation facilitée

Dans un avenir proche, la mixité deviendra la norme, selon l'organisation. Elle déplore que la population et les politiques s'interrogent encore sur les avantages et les inconvénients d'une telle société.

L'organisation faîtière Secondas Plus a été fondée en 2008. Le mouvement est né avant le vote sur la naturalisation facilitée des jeunes étrangers de la deuxième génération. Un projet rejeté en septembre 2004 avec près de 57% de non.

(ats)

Votre opinion