Publié

GéophysiqueSéisme de 6,8 à la frontière entre Russie et Mongolie

La terre a tremblé dans le nord de la Mongolie mardi matin. Le risque de blessés et de dommages est faible.

L’épicentre a été localisé à 33 kilomètres au sud de la ville de Turt, selon l’institut, qui a indiqué que le risque de blessés et de dommages était faible.

L’épicentre a été localisé à 33 kilomètres au sud de la ville de Turt, selon l’institut, qui a indiqué que le risque de blessés et de dommages était faible.

Un fort séisme de magnitude 6,8 a frappé tôt mardi matin le nord de la Mongolie, non loin de la frontière avec la Russie, selon l’Institut américain de géophysique (USGS).

L’épicentre a été localisé à 33 kilomètres au sud de la ville de Turt, selon l’institut, dans le lac Khövsgöl, qui constitue la plus grande réserve d’eau douce en Mongolie.

Le risque de blessés et de dommages est faible, a-t-on précisé de même source. «Généralement, la population dans cette région réside dans des structures résistantes aux tremblements de terre, même si des structures vulnérables existent», a précisé l’institut.

Les séismes ne sont pas rares en Mongolie, pays enclavé entre la Chine et la Russie. En décembre 1991, un fort séisme de magnitude 6,8 s’était produit dans la région frontalière russo-mongole, à environ 600 à 700 kilomètres au nord-ouest de la capitale, Oulan-Bator.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!