Asie : Séisme de magnitude 6,9 au large de l’Indonésie 

Publié

Asie Séisme de magnitude 6,9 au large de l’Indonésie 

Selon les premières informations, le tremblement de terre a été faiblement ressenti, et il n’y a pour l’instant aucun dégât ni victime à déplorer. 

La secousse est survenue peu après 20H30 (14H30 en Suisse) à une faible profondeur.

La secousse est survenue peu après 20H30 (14H30 en Suisse) à une faible profondeur.

USGS

Un séisme de magnitude 6,9 s’est produit vendredi, au large des côtes occidentales de l’Indonésie, a annoncé l’Institut d’études géologiques des Etats-Unis (USGS), mais aucun dégât n’était rapporté dans l’immédiat.

«Bizarrement, je n’ai rien senti du tout»

La secousse est survenue peu après 20H30 (14H30 en Suisse) à une faible profondeur à quelque 212 kilomètres au sud-ouest de la ville de Bengkulu, a précisé l’USGS. Une seconde secousse de magnitude 5,4 s’est produite dans la même zone à 21H07 (15H07 en Suisse), selon la même source.

«Nous avons vérifié auprès des autorités de l’île d’Enggano, la plus proche de l’épicentre et elles ont indiqué que le séisme avait été faiblement ressenti, qu’il n’y avait jusque là aucun dégât ni victime à déplorer mais étaient en train de faire davantage de vérifications», a précisé à l’AFP un porte-parole de l’agence de prévention des catastrophes d’Indonésie Abdul Muhari. Des habitants de Bengkulu, joints par l’AFP, ont indiqué qu’ils n’avaient rien senti ou presque. «Bizarrement, je n’ai rien senti du tout. J’étais encore dehors, en train de parler à mon voisin, et nous n’avons pas du tout réalisé qu’il y avait un séisme», a précisé à l’AFP, Hendri Tasparillo, 34 ans.

Avertissement levé 

Un avertissement avait été lancé par le système d’alerte et de prévention d’Inde (IOTWMS) peu après le séisme, avant d’être levé à 14h37 GMT. «Basé sur des scénarios et modèles pré-établis, il n’y a AUCUNE MENACE pour les pays de l’océan Indien», a-t-il indiqué dans ce nouveau bulletin.

L’Indonésie est située sur la «ceinture de feu» du Pacifique, ce qui lui vaut d’être la proie de fréquents tremblements de terre. En janvier 2021, un tremblement de terre de magnitude 6,2 avait frappé l’île de Sulawesi, y faisant plus de 100 morts et des milliers de sans-abri, transformant les bâtiments en un amas de métal déformé et de morceaux de béton dans la ville côtière de Mamuju.

(AFP)

Ton opinion

0 commentaires