09.12.2016 à 08:24

IndonésieSéisme: un mariage transformé en cauchemar

Le séisme à Aceh a transformé une journée de bonheur en enterrement. La jeune mariée a perdu sept membres de sa famille dont son époux.

1 / 17
Plus de 45'000 personnes ont dû quitter leurs maisons après le séisme du 7 décembre dans l'ouest de l'Indonésie qui a fait une centaine de morts et plus de 700 blessés. (10 décembre 2016)

Plus de 45'000 personnes ont dû quitter leurs maisons après le séisme du 7 décembre dans l'ouest de l'Indonésie qui a fait une centaine de morts et plus de 700 blessés. (10 décembre 2016)

Keystone
La secousse de magnitude 6,5 survenue à une faible profondeur a détruit des centaines de maisons, mosquées et échoppes dans la province d'Aceh à la pointe nord de l'île de Sumatra. (10 décembre 2016).

La secousse de magnitude 6,5 survenue à une faible profondeur a détruit des centaines de maisons, mosquées et échoppes dans la province d'Aceh à la pointe nord de l'île de Sumatra. (10 décembre 2016).

Keystone
Des centaines d'Indonésiens ont refusé d'être évacués vers des centres d'accueil craignant des répliques du séisme. (10 décembre 2016)

Des centaines d'Indonésiens ont refusé d'être évacués vers des centres d'accueil craignant des répliques du séisme. (10 décembre 2016)

Keystone

Le jour de son mariage, Yusra Fitriani a pleuré en posant un vêtement rose de cérémonie sur le lit nuptial, dans ce qui devait être le plus beau jour de sa vie.

Mais le séisme en Indonésie a transformé cette journée en cauchemar. Au lieu de prononcer des voeux de mariage, le jeune femme était en deuil après le choc provoqué par la mort de sept membres de la famille. Ils ont été emportés mercredi par le violent tremblement de terre survenu à l'aube à Aceh, à la pointe nord de l'île de Sumatra (ouest).

Son futur mari, Suharnas, 33 ans, figure parmi les 102 victimes de la secousse de magnitude de 6,5 qui a détruit des centaines de bâtiments - maisons, échoppes et mosquées - dans cette région à majorité musulmane.

Maison détruite

Ceux qui ont réussi à s'extirper des décombres sans être blessés sont allés aider leurs voisins, tandis que d'autres se sont précipités vers les hôpitaux de la région rapidement submergés.

Suharnas vendait des montres sur la place du marché en dessous de sa maison, à Meureudu, petite ville parmi les plus endommagées par le séisme.

Il avait fait la connaissance de Yusra il y a quatre mois et l'avait demandée en mariage en lui offrant 43 grammes d'or, un geste courant dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

Quand le père de la future mariée, Muhammad Yunus, a appris que le marché de Meureudu avait été détruit, il s'est précipité sur les lieux sur sa motocyclette, craignant le pire pour son futur gendre, qui devait se marier le lendemain.

«Quand je me suis approché du marché, mon coeur battait très vite. Il est apparu que sa maison s'était effondrée», a raconté Muhammad.

1000 invités attendus

Les secouristes ont retiré des décombres sept membres de la famille. Tous étaient venus du petit village de Dayah Timu pour le mariage. Ce n'est que dans l'après-midi, soit des heures après la secousse, que le corps de Suharnas a été découvert.

Le lendemain, d'autres invités qui n'étaient pas au courant de la tragédie ont commencé à arriver avec des cadeaux pour les futurs mariés.

Une vache avait été achetée pour la cérémonie de mariage, et des posters estampilléss «pour votre bénédiction» avaient été collés sur les murs.

«Tout était prêt, la table de mariage et des tentes pouvant accueillir 1000 invités», une affluence courante pour des noces en Indonésie, a raconté Yunus.

Mais le mariage s'est transformé en enterrement. Les invités ont rencontré une mariée trop désemparée pour leur parler, et des membres de la famille se préparant pour l'inhumation.

«Reste forte ma fille, ceci est un test de la part de Dieu», a dit la maman à Yusra en la consolant dans une pièce décorée pour le mariage.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!