Actualisé

IndonésieSeize morts après un réveillon arrosé d'alcool frelaté

Les victimes avait consommé cet alcool produit clandestinement pour fêter le nouvel an. Le produit contenait du méthanol.

L'alcool, vraisemblablement produit à base de vin de palme ou de riz, avait été produit clandestinement.

L'alcool, vraisemblablement produit à base de vin de palme ou de riz, avait été produit clandestinement.

Illustration, Keystone

Seize Indonésiens sont morts et neuf sont dans un état critique après avoir bu de l'alcool frelaté lors du réveillon du Nouvel An dans l'est de l'île de Java, a-t-on appris lundi de source policière. L'alcool contenait du méthanol.

L'alcool, vraisemblablement produit à base de vin de palme ou de riz, avait été produit clandestinement, a indiqué à l'AFP Awi Setiyono, porte-parole de la police de la province de Java-Orientale.

Les consommateurs sont rapidement tombés malades, la première mort survenant vendredi. Seize décès ont été enregistrés et le pronostic vital de neuf autres personnes est engagé, a-t-il précisé. La police a arrêté un couple soupçonné d'avoir préparé l'alcool avant de le vendre à des stands ambulants installés dans le village de Mojokerto.

En raison des prix prohibitifs de l'alcool importé, lourdement taxé, la vente d'alcool frelaté est courante en Indonésie, et provoque régulièrement des morts, notamment dans la station balnéaire de Bali. En 2009, 25 personnes avaient perdu la vie après avoir consommé du vin de palme frelaté à Bali.

(ats)

Ton opinion