Athlétisme: Selina Büchel s'impose à Lucerne aussi
Publié

AthlétismeSelina Büchel s'impose à Lucerne aussi

La Saint-Galloise a remporté le 800 m devant la championne du monde en salle en titre, l'Américaine Chanelle Price.

Selina Büchel en tête du 800 m.

Selina Büchel en tête du 800 m.

Keystone

Selina Büchel ne s'arrête plus! La St-Galloise a tenu la vedette au meeting international de Lucerne en remportant le 800 m devant la championne du monde en salle en titre, l'Américaine Chanelle Price, en 1'59''21, le deuxième temps de sa carrière.

La série de Büchel commence à prendre des proportions impressionnantes: 11 victoires sur ses 12 dernières courses, dont Athletissima et cette course lucernoise qui fut, probablement, la plus dure de toutes. Avec la dernière énergie, la championne d'Europe en salle et no 4 mondiale a cassé sur la ligne avec 0''03 d'avance sur Price. De quoi ravir les 6500 spectateurs de l'Allmend.

«Je n'étais jamais partie aussi vite (57'' après le 1er tour). C'était extrêmement dur, d'un niveau élevé. Franchement, quand j'ai passé la ligne, je pensais avoir fini deuxième», a lancé, encore tout essoufflée 10 minutes après l'arrivée, la révélation suisse des derniers mois. En battant «à l'arrache» quelques grands noms, Büchel a marqué des points psychologiquement. De quoi encore asseoir sa confiance et le respect de ses rivales. C'est la deuxième fois de sa carrière qu'elle passait sous les 2', dix jours après son record national de Paris (1'57''91).

Noemi Zbären confirme

Les autres locomotives de l'athlétisme féminin suisse ont «livré la marchandise». Tout juste revenue de Tallinn où elle a décroché le titre européen espoirs (M23) sur 100 m haies, Noemi Zbären (no 12 mondiale toutes classes d'âge confondues) a tenu tête aux «grandes» de la discipline. Sa 4e place en 12''90, à moins de trois dixièmes des meilleures Américaines, est une confirmation et une nouvelle promesse à la fois. «J'ai touché quelques haies. Dans ces conditions, courir une nouvelle fois sous 13'', c'est vraiment bien», a glissé la grande (1m77) Emmentaloise, la voix éraillée par un refroidissement qui ne s'est pas arrangé pendant son séjour sur les rives de la Baltique. Mujinga Kambundji avait laissé une impression préoccupante sur 200 m jeudi à Athletissima. Mais la Bernoise a bien réagi en signant un chrono de 11''26 sur 100 m (4e place, victoire de Charonda Williams/EU en 11''14), à six centièmes de son record national. Un soulagement pour la Bernoise.

Légèrement blessée récemment, Nicole Büchler a frôlé l'exploit à la perche. Deuxième avec 4m60, la Biennoise a échoué de peu à son 3e essai à 4m71, une hauteur située 4 cm au-dessus de son record de Suisse. Elle n'a été battue que par l'Américaine Sandi Morris (4m71) et se stabilise depuis plusieurs concours autour de 4m60, le marche-pied vers les sommets. Pour faire bonne mesure, Lea Sprunger s'est classée 2e du 400 m haies en 56''16.

Asafa Powell reste sous 10''

Le niveau global du meeting fut excellent. Asafa Powell a signé le... 89e chrono de sa carrière sous 10'' en remportant le 100 m en 9''87. Le champion du monde 2011, son compatriote jamaïcain Yohan Blake, a dû se contenter de la 2e place de la série B en 10''20. La grande performance de la soirée est venue du Sud-Africain Wayde van Niekerk. Ce coureur de 400 m a battu tous les cracks sur 200 m en 19''94. Seuls Justin Gatlin et Isiah Young (EU) sont allés plus vite cette année.

(SI)

Votre opinion