Actualisé 20.03.2020 à 07:36

PartenariatSensibiliser aux enjeux de l’information

La Fondation Hirondelle, soutenue par la Loterie Romande, a développé un projet vidéo sur le rôle des médias en temps de crise. En Suisse comme à l’étranger.

par
Victor Fingal
Le Studio Tamani au Mali fait dialoguer différents acteurs de la société afin de trouver des solutions aux conflits en cours.

Le Studio Tamani au Mali fait dialoguer différents acteurs de la société afin de trouver des solutions aux conflits en cours.

Fondation Hirondelle

L’actualité est là pour nous rappeler à quel point bénéficier de médias fiables est vital. «Nous nous rendons compte avec le coronavirus, souligne Caroline Vuillemin, Directrice générale de la Fondation Hirondelle, combien un journalisme de qualité basé sur la vérification de l’information, la multiplicité des sources, une distinction stricte entre les faits et les commentaires est indispensable.»

Avec ses 25 ans d’expérience, la Fondation Hirondelle qui assiste des médias indépendants dans des pays en crise était la mieux placée pour se lancer dans un projet didactique, sur les enjeux du journalisme, ici et ailleurs. «Nous avons réalisé, pendant plus d’une année, 30 différentes vidéos de dix minutes, ajoute la directrice, qui seront diffusées dès avril sur notre site hirondelle.org. Elles seront aussi présentées par le Centre de formation romand des journalistes ainsi que des universités en Suisse et à l’étranger. Ce projet est soutenu par la Loterie Romande.»

Parmi les thèmes abordés, comment faire la différence entre communication, propagande et information? Vu de Suisse la réponse semble aisée, mais elle l’est moins dans des pays qui n’ont pratiquement pas de culture médiatique indépendante. La Fondation Hirondelle s’est justement donnée pour mission d’offrir à des pays dévastés par des guerres et leurs conséquences des médias réellement fiables.

Un exemple: «Studio Tamani au Mali réunit chaque jour plus de 1,5 million de personnes autour de ses programmes, diffusé par un réseau de 70 radios partenaires à travers le pays, poursuit Caroline Vuillemin. Une jeune équipe multiculturelle à l’image de la société malienne l’anime, elle a été recrutée, formée, et encadrée par des experts d’Hirondelle.»

Le dialogue pour la paix

Avec ses émissions d’information et de débats dans les cinq langues du pays, le Studio Tamani se veut lieu de dialogues entre les différents acteurs de la société malienne afin de trouver des solutions aux conflits en cours. Une vingtaine de journalistes sont basés à Bamako, la capitale. Et le studio fait appel à une trentaine de correspondants, à travers le pays, y compris dans le centre et le nord.

La Fondation Hirondelle, basée à Lausanne, une organisation à but non lucratif, emploie 200 personnes dont 70% de journalistes. Pour réaliser ses objectifs, elle fait appel à des donateurs institutionnels et des gouvernements. D’autres partenaires, comme la Loterie Romande, soutiennent des projets spécifiques.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!