15.05.2013 à 16:34

DétentionSept cantons utilisent des bracelets électroniques

En Suisse, le bracelet électronique reste peu développé. Et ceux munis d’un GPS sont encore plus rares.

par
Cléa Favre et ATS
Photo d'illustration

Photo d'illustration

Patrick Martin

Claude Dubois, le meurtrier de Marie, avait un bracelet électronique à la cheville. Mais ce dernier n’était pas muni d’un GPS. Dans le canton de Vaud, «seules une ou deux personnes ont ce dispositif» explique Jacques Monney, directeur de la Fondation vaudoise de probation. «On ne peut l’utiliser que dans le cas de la détention provisoire, avant que la personne ne soit jugée.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!