10.04.2014 à 05:55

SuisseSept raisons de dépénaliser le cannabis

Pour lutter contre le deal de rue dans les villes, la réflexion sur le contrôle officiel de la vente prend de l’ampleur.

par
Eric Felley
?En Suisse, il y aurait au moins 300?000 fumeurs réguliers de cannabis.

?En Suisse, il y aurait au moins 300?000 fumeurs réguliers de cannabis.

Keystone

Un groupe de députés genevois interpartis a lancé l’idée de créer à Genève des «clubs» où il serait autorisé de cultiver, distribuer et consommer du cannabis sans risquer les foudres de la loi. Autrement dit: créer un espace dépénalisé. Ce serait une expérience pilote menée sur trois ans. Des villes lémaniques mais aussi Zurich, Bâle et Berne ont repris l’idée. Depuis, la Commission fédérale pour les questions liées aux drogues (CFLD) et la Coordination politique des addictions (CPA, qui regroupe une trentaine d’associations faîtières helvétiques, notamment dans la santé) soutiennent la démarche.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!