Hockey: Septième revers consécutif pour La Chaux-de-Fonds
Publié

HockeySeptième revers consécutif pour La Chaux-de-Fonds

L’équipe de Thierry Paterlini s’est inclinée aux tirs aux buts à Porrentruy contre Ajoie (4-3). Mais des progrès ont été constatés dans son jeu.

par
Sport-Center
Ritz, le gardien des Abeilles.

Ritz, le gardien des Abeilles.

@P. Humbert Photos.

Le HC La Chaux-de-Fonds n’est pas parvenu à s’extraire de la spirale de la défaite dans laquelle il tourbillonne depuis le 1er février, lundi soir à la Raiffeisen Arena de Porrentruy, où il s’est incliné devant le HC Ajoie (4-3 tab).

Ce revers est le septième en autant de sorties, dont quatre contre son rival jurassien. Durant cette phase, l’équipe entraînée par Thierry Paterlini n’a déposé que deux points dans son panier, dont un, qui peut être synonyme d’encouragement, dans ce cinquième derby saisonnier. Malgré cette séquence morose, le HCC a au moins deux raisons de ne pas jeter l’éponge.

D’abord, face à un adversaire plus expérimenté, plus talentueux et mieux outillé, les Abeilles ont affiché un caractère qui tend à démontrer que le HCC constitue un groupe solidaire, dont tous les membres s’emploient à trouver des solutions. Mené deux fois à la marque, il n’a jamais abandonné, s’est accroché à sa volonté pour tenter de déjouer la loi de la hiérarchie et a poussé Jonathan Hazen et ses coéquipiers dans leurs derniers retranchements. Il a de surcroît dû se présenter à la séance de tirs aux buts sans son attaquant américain Tim Coffman, qui s’est blessé sur une charge reçue dans le temps supplémentaire.

Le HCA prend la tête

Ensuite, un simple coup dœil au classement peut légitimement lui laisser croire que, en travaillant sur le même mode que lundi soir, la quête de la sixième place directement qualificative pour les séries éliminatoires ne constitue pas totalement une utopie. Et ce dautant plus que sa bête noire ajoulote ne se présentera plus qu’une fois sur son chemin.

Un poil essoufflé et moins dominateur que d’ordinaire, le HCA patine à des années-lumière de ces préoccupations. Après avoir aligné douze parties en 22 jours (neuf victoires), l’escouade a pris le commandement de la catégorie de jeu avec un pécule de 88 points en 40 duels. Soit le même total que Kloten, qui a sorti son uniforme à 41 reprises.

Ajoie - La Chaux-de-Fonds 4-3 tab (1-1 1-1 1-1)

Raiffeisen Arena, 0 spectateur (huis clos). Arbitres: MM. Massy, Ströbel; Micheli et Humair.

Buts: 15e Bogdanoff (Jaquet, Ahlström) 0-1, 16e Schmutz (Hazen, Devos) 1-1, 32e Eigenmann (Schmutz, Hazen) 2-1, 40e Carbis (Coffman, Achermann/5 c 4) 2-2, 45e Hazen (Pouilly/5 c 4) 3-2, 52e Coffman (Augsburger, Ulmer) 3-3.

Tirs aux buts: Achermann manque, Devos manque, Trettenes 0-1, Hazen 1-1, Kohler manque, Frossard manque, Carbis manque, Mäder 2-1, Hasani manque.

Ajoie: Wolf; Birbaum, Pouilly; Rouiller, Joggi; Stemer, Hofmann; Aebischer, Eigenmann; Hazen, Devos, Schmutz; Frei, Frossard, Schnegg; Camichel, Macquat, Zwissler; Roberts, Mäder, Huber. Entraîneur: Sheehan.

La Chaux-de-Fonds: Ritz; Ahlström, Jaquet; Matewa, Iglesias; Ulmer, Zubler; Delémont; Augsburger, Coffman, Carbis; Privet, Trettenes, Cavalleri; Voirol, Achermann, Dubois; Kohler, Hasani, Bogdanoff; Bouchareb. Entraîneur: Paterlini.

Notes: Ajoie sans Hauert, Müller ni Casserini (blessés), La Chaux-de-Fonds au complet.

Pénalités: 1 x 2’ + 1 x 5’ (Eigenmann) + pénalité de méconduite de match (Eigenmann) contre Ajoie, 3 x 2’ contre La Chaux-de-Fonds.

Votre opinion