Actualisé

Open d'AustralieSerena Williams passe, Radwanska éliminée

L'Américaine a passé l'obstacle Lucie Safarova. La Polonaise a elle buté sur la Croate Mirjana Lucic-Baroni.

1 / 64
Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

Roger Federer lors de la traditionnelle séance de photos du vainqueur dans un des jardins de Melbourne. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

«Ce n'est que ce matin que j'ai réalisé que ce n'était pas qu'un rêve», explique Roger Federer. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

Les fans de Roger sont bien présents. (Lundi 30 janvier 2016)

L'Américaine Serena Williams, numéro 2 mondial, s'est qualifiée pour le 3e tour de l'Open d'Australie en dominant la Tchèque Lucie Safarova 6-3 6-4. La championne aux 22 titres du Grand Chelem affrontera l'Australienne Nicole Gibbs, 92e mondiale.

Élimination prématurée

La Polonaise Agnieszka Radwanska, 3e mondiale, a elle été éliminée par la Croate Mirjana Lucic-Baroni (79e), 6-3 6-2. «Je ne pouvais pas faire grand chose, a commenté Radwanska, demi-finaliste à Melbourne l'an passé. Elle a joué sans pression, à pleine puissance».

Lucic-Baroni, 34 ans, a remporté l'Open d'Australie en double en 1998. Elle affrontera au 3e tour la Grecque Maria Sakkari (94e) qui a éliminé la Française Alizé Cornet (43e). «Ça faisait si longtemps que je n'avais pas gagné un match ou deux (en Grand Chelem)... En fait, en vieillissant j'ai l'impression de devenir plus forte», a commenté Lucic-Baroni. «Je savais qu'il faudrait se battre jusqu'au tout dernier point. J'ai réussi à le faire et à rester calme», a-t-elle ajouté.

La chute de Radwanska est la deuxième élimination prématurée d'une joueuse du Top 5 dans le tableau féminin, après la défaite de la Roumaine Simona Halep (4e) au 1er tour.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!