Publié

ÉcransSéries: les nouveautés qu’on attend le plus en 2021

D’Omar Sy en Lupin à la série la plus chère de tous les temps sur Amazon, l’année s’annonce intrigante et puissante sur nos (petits) écrans. Voici notre choix, forcément non exhaustif.

par
Laurent Flückiger
De gauche à droite: «Lupin» (Netflix), «WandaVision» (Disney+) et «Le seigneur des anneaux» (Amazon Prime Video).

De gauche à droite: «Lupin» (Netflix), «WandaVision» (Disney+) et «Le seigneur des anneaux» (Amazon Prime Video).

Netflix/Disney/DR

Science-fiction, drame, comédie, fantasy, horreur, superhéros, histoires inspirées de faits réels… En 2021, il y aura encore une fois largement de quoi se mettre sous la pupille, installé confortablement chez soi. Sur les chaînes traditionnelles comme les plates-formes de streaming. Chez ces dernières, on remarque que Disney passe enfin à la vitesse supérieure avec trois séries Marvel tandis qu’Apple TV+ pourrait atteindre ses lettres de noblesse avec l’ambitieuse «Fondation», adaptée de l’œuvre d’Isaac Asimov.

Mais attention, à cause de la pandémie qui retarde les tournages, le calendrier pourrait être encore largement bouleversé et voir des séries reportées à 2022. On pense notamment au «Seigneur des anneaux» chez Amazon Prime Video. La sortie la plus attendue de l’année pourrait bien avoir ce même statut celle d’après. Mais comme dit Gandalf: «Un magicien n’est jamais en retard, ni en avance d’ailleurs Frodon Sacquet. Il arrive précisément à l’heure prévue.»

«LUPIN» (8 janvier, Netflix)

Après Robert Lamoureux, Jean-Claude Brialy ou Romain Duris, Omar Sy en Arsène Lupin? Presque. L’acteur français joue Assane, un homme qui s’inspire du gentleman cambrioleur pour venger son père, mort vingt-cinq ans plus tôt après avoir été accusé d’un crime qu’il n’a pas commis. Cette remise au goût du jour signée Gaumont et Netflix et dont plusieurs épisodes sont réalisés par Louis Leterrier («Dark Crystal», «Le transporteur») devrait avoir la carrure pour faire un casse à l’international.

«WANDAVISION» (15 janvier, Disney+)

Les fans de Marvel connaissent déjà ces personnages. «WandaVision», c’est la réunion de Wanda, la Sorcière rouge (interprétée par Elizabeth Olson) et Vision (Paul Bettany). Dans cette minisérie se déroulant après le film «Avengers: Endgame», les deux super-héros vivent dans une banlieue idéalisée mais commencent à soupçonner que tout n’est peut-être pas ce quil paraît être. La bande-annonce vous semble un peu barrée? Normal, «WandaVision» combine des éléments de sitcom style «Ma sorcière bien-aimée» à ceux de l’Univers Cinématographique Marvel (MCU). Enfin un nouveau pari un peu ambitieux pour Disney+.

À noter que deux autres séries du MCU sont prévues en 2021, «Falcon et le soldat d’hiver» (19 mars) et «Loki» (avec Tom Hiddleston). Les fans de «Star Wars» découvriront «The Book of Boba Fett», spin-off de «The Mandalorian».

EN THÉRAPIE (4 février, Arte)

Après la série israélienne «BeTipul» et son remake américain «In Treatment», voici la version française «En thérapie», qui, elle, se passe juste après les attentats du Bataclan en 2015. Chaque semaine dans son cabinet à deux pas de la place de la République, Frédéric Pierrot reçoit sur son divan des patients incarnés par Mélanie Thierry, Clémence Poésy, Pio Marmaï, Céleste Brunnquell et Reda Kateb. Le psychiatre lui-même se confie à son ex, jouée par Carole Bouquet. Le duo Olivier Nakache et Éric Toledano («Intouchables») est aux commandes. et l’émotion devrait être à son comble.

MARE OF EASTTOWN (printemps 2021, HBO et OCS)

On n’avait plus revu Kate Winslet dans une série depuis dix ans («Mildred Pierce» en 2011). La voici de retour sur la chaîne HBO dans une histoire en sept épisodes qui n’est pas sans rappeler «Sharp Objects» – «Tandis que sa vie va à vau-l’eau, une détective d’une petite ville de Pennsylvanie enquête sur un meurtre mystérieux». Qu’importe le pitch, on a hâte de voir le résultat.

capture d’écran HBO

«LA CHANCE DE TA VIE» (courant 2021, RTS1)

Une comédie familiale frisant la satire, voilà ce que nous promet la RTS. Un genre bien différent de «Cellule de crise» sur les coulisses du CICR à laquelle elle succède. On y découvre un père de famille modeste qui gagne le Megajackpot à la loterie nationale. Il emménage alors avec femme et enfants dans un palace genevois et rêve de prendre la tête d’une très grande marque horlogère. Pour y parvenir il devra plonger dans un monde d’argent et de pouvoir dont il ignore les codes et les valeurs. Réalisée par le Zurichois Chris Niemeyer, «La chance de ta vie» affiche un casting 100% suisse, porté notamment par Karim Barras et Zoé Schellenberg.

Karim Barras (à gauche) joue le rôle de Loïc qui gagne le jackpot à la loterie.

Karim Barras (à gauche) joue le rôle de Loïc qui gagne le jackpot à la loterie.

RTS

«GERMINAL» (courant 2021, France 2)

On a pratiquement tous lu le roman de Zola à l’école, puis on a découvert Renaud dans le film en 1993 (quatrième adaptation au cinéma). Presque trente ans plus tard, Étienne Lantier, les Maheu, les mines de Montsou et tous ses grévistes investissent la télévision. Les six épisodes de cette mini-série ont été tournés entre Lille et Valenciennes. On a hâte, ne serait-ce que pour voir si France Télévisions va subir un coup de grisou.

«FONDATION» (courant 2021, Apple TV+)

C’est la série qui devrait donner une autre dimension à la plate-forme Apple TV+. Tirée du célèbre «Cycle de Fondation» dIsaac Asimov, «Fondation» est supervisée par la propre fille de lécrivain (Robyn Asimov) et deux scénaristes chevronnés, David S. Goyer («The Dark Knight») et Josh Friedman («Avatar»). Ce qui est un argument de taille pour réussir l’adaptation d’un monument de la science-fiction et en faire une saga visuelle incontournable. Le scénario se déroule dans un futur où la Terre est devenue inhabitable et où un Empire galactique s’est formé. Jared Harris («Chernobyl» incarne un mathématicien qui parvient à prédire le futur et décide de créer la Fondation pour préserver le savoir de l’Humanité,

«LISEY’S STORY» (courant 2021, Apple TV+)

Autre projet intéressant de la plate-forme d’Apple autour d’un maître de la littérature. Ici, c’est Stephen King qui est adapté. Et pas par n’importe qui: par lui-même. Il est en effet le scénariste des huit épisodes qui mettent en scène Julianne Moore et Clive Owen dans les rôles principaux. Dans ce roman qu’il considère comme son meilleur livre, Stephen King imagine la vie de sa femme après sa propre mort: deux ans après le décès de son époux, Lisey doit faire face à certaines réalités de son mari qu’elle avait occultées…

«AMERICAN CRIME STORY: IMPEACHMENT» (courant 2021, FX)

Après l’affaire O. J. Simpson et le meurtre de Gianni Versace, Ryan Murphy s’attaque à un autre fait divers qui a façonné l’histoire de l’Amérique: la liaison adultère entre Bill Clinton, président des États-Unis, et Monica Lewinsky, stagiaire à la Maison-Blanche. Le showrunner choisit de dresser le portrait croisé de trois femmes lors de la procédure de destitution lancée en 1998. Actrice fétiche de Ryan Murphy, Sarah Paulson est bien évidemment de la partie. Elle incarne la fonctionnaire Linda Tripp qui fournit la fameuse preuve: une robe bleue ayant appartenu à Monica Lewinsky (Beanie Feldstein) et tachée par le sperme de Clinton (Clive Owen).

Le 26 janvier 1998, le fameux jour où Bill Clinton nie devant les caméras avoir eu des relations sexuelles avec Monica Lewinsky.

Le 26 janvier 1998, le fameux jour où Bill Clinton nie devant les caméras avoir eu des relations sexuelles avec Monica Lewinsky.

AFP

«LANDSCAPERS» (courant 2021, HBO)

Du rôle de la reine d’Angleterre à celui d’une tueuse, voilà ce qui attend Olivia Coleman dans cette minisérie inspirée de faits réels. Et ma foi, on peut tout à fait l’imaginer. «Landscapers» explore la vie des tueurs condamnés Susan et Christopher Edwards et questionne comment ce couple dévoué et attentionné en est venu à tuer les parents de Susan et à les enterrer dans le jardin de leur maison de Mansfield au Royaume-Uni. Leur crime ne sera découvert qu’une décennie plus tard. L’acteur qui jouera le mari n’a pas encore été annoncé.

«MIDNIGHT MASS» (courant 2021, Netflix)

C’est la nouvelle création horrifique de Mike Flanagan pour Netflix, après «The Haunting of Hill House» et «The Haunting of Bly Manor». Autant dire qu’elle est attendue par les fans du genre. Après l’arrivée d’un mystérieux jeune prêtre, une communauté fait face à des événements miraculeux et à de sombres présages… Sept épisodes et au lit. Pour ceux qui osent.

«TOKYO VICE» (courant 2021, HBO)

L’esthète Michael Mann («Le dernier des Mohicans, «Heat») se rappelle à notre bon souvenir en produisant cette adaptation du livre éponyme de Jake Adelstein, un journaliste américain basé à Tokyo qui a dénoncé les réseaux yakuzas. Il réalisera également le pilote de la série, dont le rôle principal a été confié à Ansel Elgort, le fameux «Baby Driver». Notre Ella Rumpf nationale («Freud», «Grave») est également de la partie.

«LE SEIGNEUR DES ANNEAUX» (fin 2021, Amazon Prime Video)

La série la plus chère de tous les temps, c’est le mythe que s’est déjà forgé cette nouvelle adaptation du monde de Tolkien. Prévue pour durer 5 saisons, elle coûterait en effet un milliard de dollars. Mais pour ce prix-là, pas question de marcher sur les plates-bandes de Peter Jackson. Lhistoire se déroulera au moment du Second Âge de la Terre du Milieu, soit 3000 ans avant la trilogie. Retardé par la pandémie, le tournage en Nouvelle-Zélande a pris beaucoup de retard – seul le pilote est en boîte. Pas sûr, donc, que la série soit mise en ligne cette année.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

Circo Loco

06.01.2021 à 13:51

La nécessité pour les séries de tenir leurs audiences captives d’un épisode ou d’une saison à l’autre les privent de facto d’une véritable liberté narrative. Il existe des exceptions mais n’est pas Balzac qui veut. Circo L😷C🤧