Football: Servette Chênois surclasse Aarau et se hisse en demies
Publié

FootballServette Chênois surclasse Aarau et se hisse en demies

Les Genevoises sont tranquillement venues à bout du FC Aarau, samedi en quarts de finale retour des play-off de Super League (4-0). Doublés de Natalia Padilla et de Marta Peiro.

par
Florian Paccaud
(Carouge)
Les Genevoises ont remporté un succès amplement mérité (photo d’archives).

Les Genevoises ont remporté un succès amplement mérité (photo d’archives).

20min/Marvin Ancian

Servette Chênois disputera les demi-finales de Super League. Vainqueurs 0-1 du quart de finale aller contre Aarau la semaine dernière, les tenantes du titre ont confirmé lors du match retour, samedi au stade de la Fontenette (4-0). Un succès acquis avec la manière. «C’est très bon pour le moral des troupes et c’est de bon augure pour la suite», a commenté l’entraîneur Eric Sévérac, ravi de ce résultat. La fête a même été totale grâce au doublé de Marta Peiro, qui avait dû arrêter le football cet hiver à cause de problèmes de santé.

Avec l’instauration des play-off, Aarau, 8e de la saison régulière avec 15 points, pouvait éliminer Servette, qui avait terminé en tête avec 46 unités au compteur. Malgré leur victoire sur le plus petit des scores en terres argoviennes au match aller, les Grenat savaient qu’elles n’étaient pas à l’abri d’une mauvaise surprise, face à une équipe qui lui a donné beaucoup de fil à retordre cette saison. Cela s’est confirmé avec une première occasion pour les visiteuses, mais Sonja Giraud, seule au point de penalty, a manqué son geste (4e).

Le show Padilla

Le doute ne s’est cependant pas installé longtemps. Bousculées par des Argoviennes qui n’avaient rien à perdre, les Grenat ont tout de suite réagi, le coup franc de Sandy Maendly effleurant la transversale (9e). Imposant leur jeu, leur supériorité s’est traduite au tableau d’affichage grâce à un doublé de Natalia Padilla: l’internationale polonaise a d’abord repris victorieusement une offrande de Maendly (23e), avant de profiter de la complicité de la gardienne adverse sur un centre-tir pour doubler la mise. Elle aurait même pu réussir un coup du chapeau juste après, mais Seraina Friedli a écarté le danger du bout du pied (31e).

Servette Chênois - Aarau 4-0 (2-0)

Stade de la Fontenette, 270 spectateurs

Buts: 23e Padilla 1-0. 30e Padilla 2-0. 82e Peiro. 84e Peiro.

Servette Chênois: Pereira; Soulard, Hurni (46e Felber), Spälti, Mendes (71e Bourma); Nakkach (58e Ortiz); Padilla, Lagonia, Maendly (46e Serrano) , Fleury; Jade (80e Peiro). Entraîneur: Eric Sévérac.

Aarau: Friedli; Näf, Cortello, Aeberhard (77e Berli), von Felten; Storr (78e Raqipi), Pfannschmidt, Reinschmidt, Steck (59e Vonmoos); Höltschi (44e Nilsson); Giraud (59e Geiser). Entraîneur: Selver Hodzic.

Avertissement: 74e Felber.

Le plus dur était fait. Surtout au vu de l’intransigeance défensive des Grenat, qui n’avaient plus encaissé de buts en championnat depuis six matches. Grâce notamment à l’excellent retour de Nathalia Spälti devant Rebecca Storr, peu avant la pause (39e), Inês Pereira a pu fêter un 7e blanchissage de rang en Super League. «On a une équipe très solide derrière, explique Eric Sévérac. Mais c’est le travail de tout un collectif, qui se replie et travaille bien.»

Retour gagnant de Marta Peiro

L’autre bonne nouvelle de cet après-midi est le retour au jeu de Marta Peiro. Souffrant d’endométriose, elle avait dû mettre entre parenthèses sa carrière cet hiver. Entrée à la 81e, l’Espagnole s’est offert un doublé en l’espace de 3 minutes (82e et 84e). Sous les ovations du public. Un magnifique moment, qui lui a fait couler quelques larmes. «Quand quelque chose est impossible et qu’on déjoue les pronostics, comme l’a fait Marta Peiro, cela montre qu’on peut réussir des choses extraordinaires, a relevé l’entraîneur servettien. À nous de s’en servir comme exemple pour aller jusqu’au bout.»

Pour conserver leur titre, les Genevoises devront garder cet élan en demi-finales contre Bâle, qui a éliminé Saint-Gall. Les Grenat se déplaceront le week-end prochain dans la cité rhénane, pour affronter une équipe qu’elles ont battue à deux reprises cette saison (3-0 et 0-2). Mais les compteurs seront remis à zéro.

Succès précieux d’Yverdon

Votre opinion

0 commentaires