Publié

FOOTBALLServette champion du... fair-play!

Lâché actuellement par le FC Wohlen, le club de la Praille est leader du classement du comportement. A l'inverse, Lausanne-Sport est l'équipe la plus pénalisée de Challenge League.

par
N.Jr
Le club de la Praille est leader du classement du fair-play.

Le club de la Praille est leader du classement du fair-play.

Keystone

Avec un total intermédiaire de 22 points, le Servette FC de Kevin Cooper occupe seul le classement du fair-play. Les «grenat» n'ont récolté que 21 avertissements depuis le début de la saison. Qui plus est, aucun de leurs joueurs n'a encore été renvoyé aux vestiaires prématurément.

Lugano et Bienne complètent le podium d'un classement particulier qui voit le LS fermer la marche avec «déjà» 42 points obtenus (soit l'équivalent de 31 jaunes et 2 rouges). Doit-on en déduire que l'on est plus fair-play au bout du lac Léman que du côté de la Pontaise? C'est ce que peuvent laisser penser les chiffres au pointage intermédiaire, effectué après 11 matches.

Sion 5e en Super League

En Super League, l'équipe la plus correcte de la saison est le FC Aarau, arrivant largement en tête (avec 12 avertissements récoltés et encore aucune expulsion) devant Thoune et Young-Boys.

Seul représentant romand, le FC Sion pointe au 5e rang (22 jaunes, 2 rouges). Lanterne rouge en championnat, le FC Lucerne l'est aussi au niveau du fair-play, avec un score peu enviable de 33,25 points, correspondant à 24 avertissements et 3 cartons rouges.

Votre opinion