Football féminin – Un but gag permet à Servette Chênois de dominer Lucerne
Publié

Football fémininUn but gag permet à Servette Chênois de dominer Lucerne

Les Genevoises ont souffert pour s’imposer samedi en terres lucernoises (0-1). Peu rassurant avant la réception de Wolfsburg, mercredi en Ligue des championnes.

par
Florian Paccaud
Sandy Maendly et les Grenat se contenteront des trois points (photo d’archive).

Sandy Maendly et les Grenat se contenteront des trois points (photo d’archive).

freshfocus

Servette Chênois a remporté samedi son dernier match de l’année en Super League. Une victoire laborieuse acquise à Lucerne, grâce à un but offert par l’équipe locale (0-1). Mais trois points qui assurent aux championnes en titre la deuxième place du classement à l’issue de ce premier tour. La grosse performance réussie lors du déplacement à Chelsea n’a pas été confirmée.

Sur un terrain peu propice au développement du beau football, les Genevoises ont mis du temps à se mettre en marche. Surprises par le pressing adverse, elles ont failli concéder l’ouverture du score après 5 minutes, mais le but lucernois a été annulé pour un hors-jeu. Peu après, Melanie Müller a vu sa frappe passer d’un rien à côté du montant d’Inês Pereira (10e). Une entame de match pas du tout du goût d’Eric Sévérac, le poussant à exhorter ses troupes: «On rentre dans le match», illustrant bien les difficultés des Grenat.

Un énorme cadeau

Il a fallu un énorme cadeau de la part des locales pour lancer la partie des championnes de Suisse: Sabina Jackson a totalement manqué sa passe en retrait pour sa gardienne, inscrivant un but contre son camp digne d’un bêtisier (14e). Dans la foulée, Elodie Nakkach a failli doubler la mise sur un lob (16e), puis d’une volée au terme d’une action très bien construite (22e). Jade Boho, d’un tir lointain dévié par la portière adverse a elle touché la transversale (35e).

Avec le même onze qui avait tenu la dragée haute à Chelsea en Ligue des championnes mi-novembre, Servette n’a cette fois pas du tout rassuré défensivement. Sur un ballon perdu par Laura Tufo en position de dernière défenseuse, Sina Cavelti s’est présentée seule face à Pereira, mais a perdu son duel (37e). La Lucernoise, échappant au marquage de la défense genevoise, a eu une deuxième opportunité d’égaliser, mais elle a de nouveau échoué dans son face-à-face (41e).

Un autre visage mercredi

Bien contentes d’arriver à la pause avec ce but d’avance, les Grenat n’ont pas rassuré en seconde période. Boho a sauvé son équipe en dégageant un ballon dangereux qui trainait devant le but genevois (55e). Puis Chantal Wyser a elle aussi manqué son duel contre la gardienne genevoise (56e). Émoussées après l’heure de jeu, les Lucernoises ont reculé, mais ni Sandy Maendly (60e), ni Alyssa Lagonia (68e), ni Boho (74e), n’ont réussi à inscrire le but de la sécurité.

Grâce à ce succès, les Servettiennes reviennent à la hauteur des Zurichoises en tête du classement. Mais ces dernières comptent un match en moins, qu’elles disputeront dimanche à Bâle. Les joueuses d’Eric Sévérac devront toutefois présenter un tout autre visage contre Wolfsburg, mercredi au Stade de Genève. Car les Louves, pour ne pas être éliminées de la Ligue des championnes, n’auront pas d’autre choix que de s’imposer. Si possible avec la plus grande différence de buts.

FC Lucerne - Servette Chênois 0-1 (0-1)

Sportanlagen Allmend, 100 spectateurs.

Buts: 14e Jackson (csc) 0-1.

Lucerne: Romero, Schnider (92e Furger), Scherer (69e Remund), Ruf, Häring (92e Keel), Klotz (92e Sager); Wyser (81e Messerli), Jackson, Müller; Bienz, Cavelti. Entraîneur: Edvaldo Della Casa .

Servette Chênois: Pereira; Soulard, Felber, Spälti, Mendes; Nakkach, Tufo, Maendly; Lagonia, Boho, Padilla (63e Fleury). Entraîneur: Eric Sévérac.

Votre opinion