Football: Servette FC a-t-il trouvé son futur buteur?
Publié

FootballServette FC a-t-il trouvé son futur buteur?

Alexis Guérin, 20 ans, a osé des (belles) choses vendredi soir à Lens (Valais) face à Thonon Évian Grand Genève (TEGG), en inscrivant trois buts. À lui de confirmer ce samedi au Bouveret contre Ne/Xamax.

par
Christian Maillard
Alexis Guérin, 20 ans, a prouvé qu’il avait de l’or dans ses pieds.

Alexis Guérin, 20 ans, a prouvé qu’il avait de l’or dans ses pieds.

Eric-Lafargue

Servette FC a-t-il trouvé son nouvel Alex Frei, le buteur qu’il recherche pour jouer le haut de classement? Ce vendredi soir, à Lens (VS), Alexis Guérin, 20 ans, a marqué des points en inscrivant trois des huit réalisations de sa formation. Entré à la pause pour Micha Stevanovic, le jeune centre-avant, qui avait brillé avec la seconde garniture la saison dernière (2e ligue inter), a réussi contre Thonon Évian Grand Genève (5e divison), son hat-trick en vingt-cinq minutes, dont une magnifique reprise de volée, comme celle de Park la saison dernière.

«J’avais demandé aux jeunes d’oser, de montrer plus de culot, s’est réjoui Alain Geiger, qui a été entendu. Comme tous les autres de son âge il a montré de très belles choses.» Le coach valaisan des Grenat devrait lui redonner régulièrement sa chance, tout comme le dynamique Théo Magnin, 17 ans, qui lui a bien plu en défense. «Par sa morphologie et ses appuis, il m’a fait penser à Marc Schnyder, sourit un entraîneur satisfait de ce premier contact dans les hauteurs de Crans-Montana où lui et son groupe ont été très bien accueillis. Tout ce qu’on a entrepris a bien fonctionné, cette revue d’effectif était très agréable et très intéressante.»

Théo Magnin, 17 ans, a tapé dans l’œil d’Alain Geiger. «Il m’a fait penser à Marc Schnyder», sourit le coach valaisan.

Théo Magnin, 17 ans, a tapé dans l’œil d’Alain Geiger. «Il m’a fait penser à Marc Schnyder», sourit le coach valaisan.

Eric Lafargue

C’était aussi l’occasion pour l’entraîneur de voir à l’œuvre ses deux nouvelles recrues, Moussa Diallo et Arial Mendy durant la première mi-temps. «Si le second nommé est le plus avancé dans sa préparation, chacun dans son registre a démontré de belles choses.» Alain Geiger se réjouit de les revoir à l’œuvre ce samedi après-midi (à 17h30) au Bouveret où, sur le terrain de US Port-Valais, Servette défiera Ne/Xamax.

«On n’aurait pas les moyens de satisfaire un joueur comme Guillaume Hoarau à Genève»

Alain Geiger, entraîneur de Servette FC

«Si des joueurs comme Ondoua et Schalk sont actuellement ménagés, je vais à nouveau procéder à un mixage entre les anciens et les jeunes.» Si la philosophie du club est de favoriser l’éclosion des talents de l’académie, Alain Geiger n’exclut pas l’engagement d’un joueur expérimenté comme… Guillaume Hoarau, laissé libre par Young Boys. «Mais si ce serait sympathique d’accueillir un tel joueur à Genève par rapport à ses valeurs, on n’aurait pas les moyens de le satisfaire, sourit le coach. Un million de francs, c’est inaccessible pour nous.»

À Alexis Guérin de prouver, dès ce soir au bord du lac, qu’il peut devenir ce goléador comme l’ex-chasseur de buts de Young Boys…

Servette – Évian Thonon Grand Genève 8-0 (4-0)

Lens (Valais), huis clos.Buts: 18e Kyei 1-0, 21e Tasar 2-0, 23e Diallo 3-0, 26e Imeri 4-0, 55e Guérin 5-0, 63e Guérin 6-0, 80e Guérin 7-0, 85e Cespedes 8-0.Servette FC: Frick (45e Kiassumbua); Diallo (30e Martial), Rouiller (45e Henchoz), Sasso (30e Vouilloz), Mendy (45e Magnin); Ondouoa (30e Maccoppi), Cognat (45e Holcbecher); Stevanovic (45e Guérin), Imeri (45e Antunes), Tasar (30e Ajdini); Kyeiu (45e Cespedes).

Votre opinion

2 commentaires