Football – Servette perd un match mais gagne en estime
Publié

FootballServette perd un match mais gagne en estime

Les Genevoises ont commencé leur campagne de Women’s Champions League par un revers 0-3 contre la Juventus, qui était tout simplement trop forte.

par
Florian Paccaud
(Genève)
Défaite honorable contre la Juve pour Sandy Maendly et les Servettiennes.

Défaite honorable contre la Juve pour Sandy Maendly et les Servettiennes.

Urs Lindt/freshfocus

L’exploit n’a pas eu lieu mercredi pour Servette Chênois, lors de son premier match de la phase de groupes de la Ligue des champions dames. Les Genevoises se sont inclinées 0-3 contre la Juventus. Mais elles ont gagné le soutien des 5849 spectateurs qui n’ont pas cessé d’être derrière elles.

Contre une équipe turinoise qui devait à tout prix gagner face au Petit Poucet de ce groupe, dans lequel figure aussi Chelsea et Wolfsburg, Servette a crânement tenté sa chance. Les joueuses d’Eric Sévérac, poussées par un public remarquable, ont tenu tête aux quadruples championnes d’Italie en titre lors de la première heure de jeu.

Vaillantes, les Servettiennes n’ont concédé qu’une occasion lors des 25 premières minutes. Mais la frappe de la très remuante Matilde Lundorf a été bien repoussée par Inês Pereira (14e).

Le match aurait pu basculer à la 26e, lorsque l’arbitre a accordé un penalty aux visiteuses pour une faute de Monica Mendes sur Agnese Bonfantini. Mais Pereira a arrêté la tentative d’Andrea Staskova.

La portière genevoise n’a en revanche rien pu faire sur la reprise d’Arianna Caruso, étrangement seule après une belle passe piquée de Lisa Boattin dans le dos de la défense locale (36e). La réaction servettienne ne s’est pas fait attendre, mais le tir de Mendes a été claqué en corner par Pauline Peyraud-Magnin (38e). La seule occasion servettienne de cette première période.

Soutien du public

Au retour des vestiaires, une mauvaise relance grenat a bien failli coûter cher au Servette FCCF. Lina Hurtig s’est retrouvée en position idéale, mais a trouvé Pereira sur sa trajectoire. Ce n’était que partie remise, la Suédoise profitant d’un mauvais alignement de la défense et d’un décalage de Straskova pour doubler la mise (65e). Comme lors de la première réussite turinoise, les protégées de Sévérac ont immédiatement réagi. Sur un centre de Mendes, Natalia Padilla a vu sa tête repoussée pour le poteau (68e). Mais la Juventus était trop forte, et Valentina Cernoia a assuré la victoire des siennes peu après (71e).

Malgré ce revers, les Genevoises peuvent être fières de leur prestation, contre une équipe qui restait sur 9 succès consécutifs, avec 32 buts marqués contre 2 encaissés. Elles ont aussi pu compter sur le soutien de leur public, qui n’a pas arrêté de donner de la voix pour saluer la bravoure de leur équipe.

Servette Chênois - Juventus 0-3 (0-1)

Stade de Genève, 5849 spectateurs. Arbitre: Mmes Antoniou, Kourompylia et Athanasopoulou (Gre).

Buts: 36e Caruso 0-1. 65e Hurtig 0-2. 71e Cernoia 0-3.Servette Chênois: Pereira; Soulard, Felber, Hurni, Mendes; Serrano (62e Padilla), Nakkach; Boho (88e Tamplin), Maendly (77e Spälti), Fleury (62e Bourma); Peiro Gimenez (77e Sebayang). Entraîneur: Eric Sévérac.

Juventus: Peyraud-Magnin; Lundorf, Salvai, Lenzini (81e Hyyrynen), Boattin; Rosucci (81e Nildén), Zamanian, Caruso (68e Cernoia); Bonfantini (68e Pedersen), Staskova, Hurtig (87e Pfattner). Entraîneur: Joe Montemurro.

Avertissements: 6e Fleury. 19e Bonfantini. 39e Maendly. 50e Caruso.

Nul entre Chelsea et Wolfsburg

Dans le même groupe que les Servettiennes, Chelsea et Wolfsburg ont fait match nul 3-3, mercredi soir à Londres. Pernille Harder a égalisé à la 92e pour les Anglaises. Au classement, la Juventus est en tête devant Wolfsburg et Chelsea, puis Servette.

Dans le groupe A, le Paris Saint-Germain a gagné sur la pelouse des Islandaises de Breidablik 2-0 et le Real Madrid s'est imposé en Ukraine face à Kharkiv (1-0).

Votre opinion