Football: Servette prolonge son capitaine
Publié

FootballServette prolonge son capitaine

Arrivé à la Praille en 2013, Anthony Sauthier (28 ans) a rempilé jusqu’en 2021. «Je suis très heureux de prolonger mon aventure ici», explique le latéral «grenat».

par
N.JR
Après 68 matches de Super League disputés avec le FC Sion, Sauthier s'apprête à découvrir l'élite helvétique avec Servette.

Après 68 matches de Super League disputés avec le FC Sion, Sauthier s'apprête à découvrir l'élite helvétique avec Servette.

Keystone

Pour les supporters du Servette FC, c’était une nouvelle attendue, voire espérée dans la mesure où personne n’envisageait raisonnablement le départ d’Anthony Sauthier, l’un des éléments clé du néo-promu genevois en Super League. Aussi bien pour son apport et l’état d’esprit qu’il affiche sur le terrain qu’en raison de son comportement de leader naturel en toutes circonstances.

Même si le football n’est jamais avare de rebondissements quand ce n'est pas de coups fourrés, y compris avec un joueur toujours lié contractuellement (ce qui était le cas du No 2 «grenat»), pas de mauvaise surprise donc dans le cas présent: Anthony Sauthier sera toujours servettien à la rentrée, et pour au moins deux saisons, le contrat qu’il a paraphé ce mercredi étant par ailleurs assorti d’une option pour une année supplémentaire.

Arrivé à Genève en 2013 en provenance du FC Sion (d’abord sous forme de prêt), le latéral droit compte déjà à ce jour 169 matches sous le maillot «grenat». Il a aussi inscrit 13 buts, dont certains ont fait le tour du monde (à l'instar de sa reprise de volée réussie contre le FC Zurich en février 2017), et offert 19 passes décisives.

Sur le site du SFC, Sauthier s’est bien sûr réjoui de pouvoir continuer l’aventure avec le club de sa ville, cette fois-ci au plus haut niveau. «Je suis très heureux de pouvoir prolonger mon aventure ici, a-t-il confié. Je peux évoluer en Super League avec mon club et cela fait des années que j’attends ce moment, je suis revenu au club pour ça. A nous de montrer notre niveau sur le terrain face aux meilleures équipes du pays.»

Un camp d'entraînement en Valais

Directeur général du club de la Praille, Constantin Georges ne peut que se féliciter lui aussi de cette issue heureuse. «Cette prolongation est la marque de l’attachement que le joueur porte au club et de la confiance que le Servette accorde à son capitaine à juste titre.»

Servette reprendra l'entraînement le 17 juin avant de prendre quelques hauteurs en effectuant un camp d'entraînement de quatre jours à Val-d'Illiez, au-dessus de Monthey.

Votre opinion