Suisse: Service civil: moins d'admissions en 2018

Publié

SuisseService civil: moins d'admissions en 2018

L'Office fédéral du service civil a enregistré une baisse de 8,5% des civilistes. De quoi mettre à mal l'argument du Conseil fédéral qui veut réduire le nombre de civilistes.

Le service civil a connu un recul inexpliqué en 2018.

Le service civil a connu un recul inexpliqué en 2018.

Keystone

Moins de personnes ont été admises pour effectuer un service civil en 2018. L'Office fédéral du service civil (CIVI) a recensé 6205 civilistes, un chiffre en recul de 8,5% par rapport à 2017. Il ne dispose pas d'une analyse des raisons de cette diminution.

Parmi les personnes admises au service civil, 3037 (49 %) avaient déposé leur demande d'admission avant le début de l'école de recrues (ER), 904 (15 %) pendant l'ER, et 2264 (36 %) après avoir accompli l'ER, précise CIVI jeudi dans un communiqué. Le nombre d'établissements d'affectation, 5072, affiche un léger recul par rapport à 2017 (5136). En 2018, les civilistes ont accompli environ 1,7 million de jours de service (contre 1,8 million en 2017).

Une réforme du service civil est en cours. Le Conseil fédéral souhaite réduire le nombre de civilistes. Pour le gouvernement, le nombre de civilistes augmente de manière problématique, ce qui met en péril les effectifs de l'armée. Cette dernière voit se détourner d'elle des militaires ayant terminé l'école de recrues, les spécialistes et les cadres.

Les chiffres publiés jeudi ont fait réagir la Fédération suisse du service civil CIVIVA. Elle exige l'arrêt des travaux sur «les nouvelles restrictions» prévues prochainement dans la loi sur le service civil. «Les admissions de militaires ayant terminé leur école de recrues, c'est-à-dire précisément le groupe de personnes visé par les nouvelles mesures, ont même chuté de 17,3%», indique-t-elle dans un communiqué.

(ats)

Ton opinion