Hockey sur glace: Chez les Suisses, seul Roman Josi est encore mieux payé que Kevin Fiala 

Publié

Hockey sur glaceChez les Suisses, seul Roman Josi est encore mieux payé que Kevin Fiala 

L’attaquant saint-gallois passe du Minnesota Wild aux Los Angeles Kings, où il a signé un contrat de sept ans d’une valeur de 55 millions de dollars. Fiala a touché le jackpot et devient le deuxième Suisse le mieux rémunéré de NHL.  

par
Cyrill Pasche
Kevin Fiala (ici en 2020 avant un match du Wild à Göteborg) change de vestiaire et va désormais gagner sa vie en Californie, chez les Kings. 

Kevin Fiala (ici en 2020 avant un match du Wild à Göteborg) change de vestiaire et va désormais gagner sa vie en Californie, chez les Kings. 

freshfocus

Cinquante-cinq millions. En dollars, c’est le pactole que Kevin Fiala (25  ans) a obtenu de la part des Los Angeles Kings, qui ont en contrepartie offert au Minnesota Wild un choix de premier tour de draft (le 19e au prochain repêchage qui aura lieu à Montréal jeudi prochain) ainsi qu’un espoir qui faisait notamment partie de la sélection américaine lors des Jeux olympiques de Pékin (le défenseur Brock Faber). 

Selon plusieurs «Insiders» en Amérique du Nord, les New Jersey Devils de Nico Hischier, les Ottawa Senators et les New York Islanders étaient aussi fortement intéressés à s’attacher les services de Fiala, dont la situation contractuelle dans le Minnesota était devenue sans issue: pour des raisons de masse salariale, le Wild n’était pas en mesure de resigner l’attaquant international helvétique. 

Cinquante-cinq millions. L’international suisse a décroché le jackpot chez les Kings, une franchise très prometteuse mais toujours en phase terminale de reconstruction après avoir connu ses moments de gloire en 2012 et 2014 avec deux conquêtes de la Coupe Stanley.

Avec 7,875 millions de dollars par saison, Kevin Fiala devra toutefois justifier l’investissement consenti par la franchise de Californie, dont il deviendra instantanément l’ailier offensif numéro un. Il est désormais le deuxième Suisse le mieux rémunéré en NHL, juste derrière Roman Josi (9 millions par saison à Nashville).

Un statut qu’il pourrait toutefois perdre en 2023 lorsque Timo Meier, dont le contrat arrivera à échéance chez les San Jose Sharks, deviendra agent libre et pourra à son tour décrocher le jackpot, chez les Sharks ou ailleurs dans la NHL. L’Appenzellois de 25 ans (35 buts la saison dernière) touche actuellement 6 millions de dollars dans le nord de la Californie, à San Jose.

Les Suisses les mieux payés

(En millions de dollars US par saison/ Source: capfriendly.)

Roman Josi (Nashville Predators): 9,059 millions

Kevin Fiala (Los Angeles Kings): 7,875 millions

Nico Hischier (New Jersey Devils): 7,25 millions

Timo Meier (San Jose Sharks): 6 millions

Nino Niederreiter (Carolina Hurricanes): 5,25 millions

L’avantage de Fiala reste son âge. A 25 ans seulement, les Kings vont ainsi profiter des meilleures années de la carrière de l’attaquant saint-gallois. 

Si le médaillé d’argent au Championnat du monde avec la Suisse en 2018 a touché autant d’argent, c’est aussi parce qu’il a pris quelques risques la saison dernière en signant un contrat d’une année seulement d’une valeur de 5,1 millions de dollars avec le Wild, où il évoluait depuis 2019 après avoir été échangé par les Nashville Predators.

L’ancien coéquipier de Roman Josi chez les Preds - qui l’avaient choisi en 11e position lors de la draft de 2014 - a parié sur lui-même en ne s’engageant que pour un an et son calcul a été le bon: il a réalisé la meilleure saison statistique de sa carrière au meilleur moment. 

Saison record à 85 points

Dans le Minnesota la saison dernière, Fiala a fait feu de tout bois à la pointe de l’attaque. Ses 33 buts et 85 points en saison régulière (record personnel) sont là pour en attester. 

Seule ombre au tableau: Fiala n’a jamais réellement performé en play-off. Il n’a pas marqué le moindre but en six matches de séries la saison dernière et n’en avait inscrit qu’un seul la saison précédente. 

Chez les Kings, où il sera épaulé par les deux stars de l’équipe, le centre et capitaine Anze Kopitar (34 ans) et le défenseur Drew Doughty (32 ans), il aura sept années pour démontrer le contraire. Son contrat lui offre d’ailleurs une certaine sécurité «de l’emploi» et Fiala peut envisager son avenir à long terme sous le soleil de Californie.

Il possède en effet une «No trade clause» qui entrera en vigueur dès l’été prochain, c’est-à-dire qu’il ne pourra pas être échangé sans son accord jusqu’à la quatrième année. Il ne pourrait ensuite être échangé dans une autre franchise qu’à certaines conditions et en fonction d’une liste d’équipes qu’il aura lui-même définie. 

En 419 matches en NHL, Fiala a marqué 124 buts et délivré 159 passes décisives pour un total de 283 points. Les Kings ont parié sur le potentiel offensif du Suisse pour les sept prochaines années. 

Ton opinion