04.02.2020 à 14:31

«N'oubliez pas les paroles»: Séverine se confie après sa victoire

TV

La Lausannoise de 36 ans a fait tomber la grande championne du programme de France 2, lundi. Jusqu'où va-t-elle aller? Rendez-vous ce mardi à 18h50.

par
LeMatin.ch
Séverine (à droite) a piqué le micro d'argent à la championne Margaux, lundi 3 février.

Séverine (à droite) a piqué le micro d'argent à la championne Margaux, lundi 3 février.

Casting N'oubliez pas les paroles

Coup de tonnerre, lundi sur France 2: Margaux, la plus grande gagnante de l'histoire de «N'oubliez pas les paroles» est éliminée lors de son 60e passage dans l'émission. Et son bourreau n'est autre qu'une Romande, Séverine Penseyres, 36 ans, prof de musique et de rythmique pour les petits à Cheseaux (VD).

Contactée ce mardi après-midi, l'habitante de Lausanne peut enfin revenir sur cette soirée folle, dont l'enregistrement s'est déroulé le 9 janvier. «Quand je suis arrivée à Paris, je savais déjà que j'allais affronter Margaux. Ça m'a presque enlevé la pression. Je me disais que si je perdais j'avais une bonne excuse», confesse Séverine.

«J'ai eu un coup au moral»

Mais alors qu'elle compte 60 points, soit 10 points d'avance sur la championne, elle prend conscience que tout est possible qu'elle n'a donc pas droit à l'erreur sur la chanson suivante. «Je découvre alors que c'est une chanson que je ne connais pas – «Toute la pluie tombe sur moi», de Sacha Distel. J'ai eu un coup au moral.» Sensation: son adversaire «oublie» elle aussi les paroles. La «Reine Margaux», son surnom, doit remettre sa couronne.

«Elle m'a félicitée, elle m'a dit que je méritais la victoire et qu'elle n'avait pas de rancœur. On s'est encore écrit quelques fois, depuis», raconte Séverine, qui a suivi son exploit à la télévision en famille avec son mari et son fils de 10 ans, Samuel. Egalement membre de la chorale Aquarelle à La Sarraz, elle dit avoir reçu 130 messages de félicitations sur son téléphone.

Du par cœur durant un an et demi

À «N'oubliez pas les paroles», ce qui importe encore plus que de savoir chanter c'est de se souvenir des textes. Séverine a appris des centaines de chansons, dont 300 de A à Z. «Je me suis préparée des playlists que j'ai écoutées en boucle durant un an et demi, détaille-t-elle.» Car si la Lausannoise ne cherche pas à faire carrière dans la musique, elle n'a pas été inscrite à son insu. «J'aime beaucoup l'émission. Et comme je trouvais assez souvent les réponses, mon mari m'a conseillée de faire le casting.»

Ce mardi soir, Séverine affrontera un candidat belge. Rendez-vous à 18h50 sur France 2 pour encourager la nouvelle maestro.

Laurent Flückiger

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!