Justice - Shakira risque un procès pour évasion fiscale
Publié

JusticeShakira risque un procès pour évasion fiscale

La chanteuse pourrait une nouvelle fois comparaître devant le tribunal pour cause d’évasion fiscale en Espagne. Un juge estime qu’il existe des preuves suffisantes que la star, qui vit à Barcelone, a échappé aux impôts.

Shakira est accusée de ne pas avoir payé 14,5 millions d’euros d’impôts.

Shakira est accusée de ne pas avoir payé 14,5 millions d’euros d’impôts.

Getty Images

On apprend dans le journal «El País» qu’un juge espagnol enquêtant sur la fraude fiscale présumée de Shakira a recommandé ce jeudi 29 juillet que l’affaire passe devant un tribunal. Après trois ans d’enquête, il affirme qu’il existe des preuves que la pop star n’aurait pas payé 14,5 millions d’euros aux impôts. Pourtant, en 2019, son cabinet de relations publiques a déclaré qu’elle avait immédiatement réglé ce qu’elle devait une fois qu’elle a été informée de la dette. Est-ce vraiment le cas?

Une résidence aux Bahamas jusqu’en 2015

Pour rappel, l’artiste de 44 ans réside en Espagne depuis 2011, à savoir l’année au cours de laquelle sa relation avec le football Gerard Piqué a été rendue officielle et publique. Cependant, elle était soupçonnée d’avoir placé une partie de sa fortune, soit 31 millions d’euros, aux Bahamas, où elle possédait une résidence secondaire jusqu’en 2015. À l’époque, une inspectrice des impôts avait suivi le quotidien de la chanteuse colombienne partout, «dans des cliniques, des salons de beauté, des studios d’enregistrement, des lieux d’événements promotionnels, des magasins de vêtements, de décoration» pour démontrer qu’elle ne vivait pas à Nassau, mais bien à Barcelone.

L’artiste risque une amende et même une peine de prison si elle est jugée puis reconnue coupable d’évasion fiscale. Cependant, un juge peut lever la peine de prison si elle est condamnée à moins de deux ans.

(LeMatin.ch)

Votre opinion