Tennis - Shapovalov subit la loi du 249e mondial
Publié

TennisShapovalov subit la loi du 249e mondial

À Gstaad rien ne s’est passé comme prévu pour le favori canadien. Il s’est fait surprendre jeudi au stade des huitièmes de finale par Vit Kopriva, en trois sets 2-6 6-3 6-2.

par
Claude-Alain Zufferey
Denis Shapovalov avait pourtant remporté le premier set, jeudi à Gstaad. La suite fut plus compliquée.

Denis Shapovalov avait pourtant remporté le premier set, jeudi à Gstaad. La suite fut plus compliquée.

freshfocus

Les quatre derniers huitièmes de finale du Swiss Open de Gstaad (ATP 250, 480 000 euros) se sont déroulés jeudi. La tête de série No 1, Denis Shapovalov (ATP 10), a quelque peu gâché la fête du tennis dans l’Oberland bernois. Tout le monde attendait le Canadien pour animer cette fin de semaine. Ceux qui n’étaient pas présents pour ces huitièmes ne le verront pas. Vit Kopriva l’a battu 2-6 6-3 6-2. Ce résultat est d’autant plus étonnant que le Tchèque n’est classé qu’à la 249e place du classement mondial.

Casper Ruud devient favori

C’est donc le Norvégien Casper Ruud (ATP 14) qui devient le nouveau favori du tournoi de Gstaad. Il s’est défait de l’Autrichien Dennis Novak (ATP 124) en deux sets 6-4 7-6 (7/5). La tête de série No 3 du tableau bernois est restée sur le court 1 h 36’. Rien n’a été facile pour lui, puisqu’il n’a réussi à concrétiser qu’une seule balle de break (sur quatre) et qu’il n’a pu passer l’épaule qu’en fin de sets. Dans le premier à 5-4 et dans le second lors du tie-break. Un moindre mal, puisqu’en face de lui, Novak n’a eu aucune balle de break.

Paire passe en… un set

Les deux autres rencontres de la journée ont débouché sur un non-match et un marathon. Un non-match entre le Français Benoît Paire (ATP 49) et Tallon Griekspoor (ATP 105), le Néerlandais s’étant retiré sur blessure après avoir perdu le premier set 6-4. Et un marathon entre le Suédois Mikael Ymer (ATP 126) et l’Espagnol Feliciano Lopez (ATP 89). La tête de série No 8 peut s’en vouloir de quitter l’Oberland bernois au stade des huitièmes de finale battu par le jeune scandinave 6-7 (6/8) 7-6 (9/7) 6-4. Lopez s’est procuré une balle de match de le jeu décisif de la deuxième manche. Mais Ymer n’a pas douté et s’est imposé sur la longueur, après 2 h 24’ de jeu.

Votre opinion