20.02.2018 à 07:41

JO 2018Sharpe sacrée en half-pipe, Bowman inconsolable

La Canadienne Cassie Sharpe a décroché l'or dès le deuxième run. Déception en revanche pour l'Américaine Maddie Bowman.

1 / 83
Le dernier titre des JO est revenu, comme un symbole, à la Norvégienne Marit Björgen, devenue l'athlète - homme et femme confondus - le plus médaillé de l'histoire des Jeux d'hiver (Dimanche 25 février 2018).

Le dernier titre des JO est revenu, comme un symbole, à la Norvégienne Marit Björgen, devenue l'athlète - homme et femme confondus - le plus médaillé de l'histoire des Jeux d'hiver (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Les athlètes olympiques de Russie sont passés près de la catastrophe mais ont finalement réussi à remporter leur premier titre depuis 26 ans en venant à bout de l'Allemagne 4-3 après prolongation (Dimanche 25 février 2018).

Les athlètes olympiques de Russie sont passés près de la catastrophe mais ont finalement réussi à remporter leur premier titre depuis 26 ans en venant à bout de l'Allemagne 4-3 après prolongation (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Les Suédoises de la skip Anna Hasselborg sont devenues championnes olympiques grâce à leur net succès 8-3 contre la Corée du Sud (Dimanche 25 février 2018).

Les Suédoises de la skip Anna Hasselborg sont devenues championnes olympiques grâce à leur net succès 8-3 contre la Corée du Sud (Dimanche 25 février 2018).

Keystone

Cassie Sharpe a décroché l'or du ski half-pipe. Déjà en tête des qualifications et favorite de l'épreuve, la Canadienne a nettement dominé la Française Marie Martinod et l'Américaine Brita Sigourney.

Cassie Sharpe, qui avait terminé 3e des X Games 2018, a assuré son titre olympique à 25 ans dès le 2e run au cours duquel elle a obtenu 95,80 points. En s'élançant pour son dernier run, elle était sûre de remporter l'or puisque Martinod, déjà vice-championne olympique à Sotchi 2014, était tombée et avait pour meilleure note un 92,60 obtenu au 2e passage.

Cassie Sharpe n'a pas terminé son dernier run elle non plus. «J'avais beaucoup de choses dans la tête et je n'ai pas réussi à plaquer ce 3e run. Quand votre coach qui est un vrai dur est en larmes en haut, ça n'est pas facile de se concentrer sur ce que vous avez à faire», a-t-elle plaisanté après l'épreuve. «Mais je voulais quand même offrir encore un peu de show, donc même si je suis tombée, je ne voulais pas arrêter ce run», a-t-elle ajouté.

Bowman inconsolable

Énorme déception, en revanche, pour l'Américaine Maddie Bowman, championne olympique à Sotchi il y a quatre ans et vainqueur en half-pipe de trois des quatre derniers X Games dont ceux de 2018: après avoir complètement raté les deux premiers runs, elle a lourdement chuté dans le troisième. Elle a terminé 11e (27,00 pts) et en pleurs.

«Je suis heureuse d'avoir essayé», a-t-elle tout de même déclaré. «Il y a beaucoup de pression pour les médaillés sortants mais je voulais essayer de sortir le meilleur run de ma vie, au risque de tomber». «Je ne suis pas là pour sortir des runs tranquilles, j'ai essayé de gagner», a-t-elle ajouté.

Maddie Bowman falls on her final run in the women's freestyle halfpipe. #TeamUSA#Olympicspic.twitter.com/yWZ85WSszU— Ron Clements (@Ron_Clements) 20 février 2018

Sigourney a, elle, décroché la médaille de bronze au dernier run (91,60) pour coiffer sur le fil sa compatriote Annalisa Drew (90,80). Aucune Suissesse ne participait à cette finale.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!