Publié

Ski alpinShiffrin impériale, Gut-Behrami royale

La Tessinoise n’a été battue que de 28 centièmes par la star américaine, lors du Super-G de St-Moritz.

par
Sport-Center
Lara Gut-Behrami est de retour au premier plan.

Lara Gut-Behrami est de retour au premier plan.

Keystone

Victorieuse sur cette même piste il y a maintenant... dix ans, Lara Gut-Behrami y a retrouvé, samedi, des sensations qui semblaient la fuir depuis quelques mois. Il a fallu une démonstration de l’Américaine Mikaela Shiffrin sur le bas du tracé pour la priver de la victoire, dans les Grisons.

La Tessinoise de 27 printemps n’avait plus été à pareille fête depuis janvier dernier, en Super-G déjà, à Cortina d’Ampezzo, où elle s’était imposée. Depuis, la skieuse de Comano n’était plus entrée dans le moindre top 5 de Coupe du monde. Ce retour au premier plan va lui enlever un sacré poids sur les épaules.

Shiffrin, elle, continuer d’empiler les records à seulement 23 ans. La double championne olympique et triple championne du monde a remporté à St-Moritz son 47e succès en carrière et est montée sur son 67e podium, depuis ses débuts sur le Cirque blanc il y a huit saisons. Des chiffres qui donnent le tournis. Elle a devancé Gut-Behrami de 28 centièmes et la troisième, la Liechtensteinoise Tina Weirather, de 42 centièmes.

Sur leur piste fétiche, où elles ont pris la bonne habitude de réussir des résultats canons, les Suissesses ont de nouveau profité de skier «à la maison». Michelle Gisin a accroché le 5e rang, alors que Joana Hälen a terminé 7e. Wendy Holdener a complété ce joli tir-groupé avec son 11e rang. Au total, la bagatelle de sept Helvètes ont intégré le classement des vingt-deux premières.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!