Publié

Etats-Unis«Shutdown»: les touristes suisses seront dédommagés

Les touristes affectés par le «Shutdown» peuvent se faire rembourser les prestations dont ils n'ont pas pu bénéficier aux Etats-Unis.

1 / 29
Le bras de fer continue. Barack Obama va opposer son veto à la dernière série de projets de loi républicains, destinés à relancer partiellement les services fédéraux frappés par le «shutdown». (4 octobre 2013)

Le bras de fer continue. Barack Obama va opposer son veto à la dernière série de projets de loi républicains, destinés à relancer partiellement les services fédéraux frappés par le «shutdown». (4 octobre 2013)

AFP
Le groupe de défense américain Lockheed Martin annonce vendredi qu'il mettrait 3000 personnes en congé sans solde à partir de lundi suite à la paralysie partielle des services gouvernementaux. (4 octobre 2013)

Le groupe de défense américain Lockheed Martin annonce vendredi qu'il mettrait 3000 personnes en congé sans solde à partir de lundi suite à la paralysie partielle des services gouvernementaux. (4 octobre 2013)

AFP
Feu rouge devant le Capitole. La paralysie budgétaire américaine pourrait se prolonger jusqu'à la date butoir fixée pour le relèvement du plafond de la dette fédérale. (4 octobre 2013).

Feu rouge devant le Capitole. La paralysie budgétaire américaine pourrait se prolonger jusqu'à la date butoir fixée pour le relèvement du plafond de la dette fédérale. (4 octobre 2013).

AFP

La plupart des groupes d'agences de voyage ont dédommagé leurs clients qui se sont retrouvés devant des portes closes aux Etats-Unis.

Si une prestation réservée, comme l'hébergement dans des parcs nationaux ou des billets pour des attractions, n«est pas fournie, le client sera remboursé dès son retour, écrit mercredi Hotelplan Suisse dans un communiqué. D'autres prestations, telles les vols ou voitures de location, sont exclues de cette règle, puisqu'elles ne sont pas affectées par le blocage budgétaire.

Le même principe fait foi chez Kuoni: «un client qui a réservé un hôtel dans un parc national et n'a pas pu bénéficier des nuitées sera remboursé», a déclaré à l'ats Julian Chan, porte-parole. Quelque 70 personnes sont concernées, 60 autres dorment dans des camping-cars. Jusqu'à fin octobre, environ 1300 clients devraient prendre le chemin des Etats-Unis, alors que 900 y sont actuellement.

Tui Suisse, filiale de la plus grosse agence de voyages européenne, souhaite également rembourser les prestations qui n'ont pas pu être fournies. «Nous essayons toutefois de trouver des solutions individuelles», a précisé son porte-parole Roland Schmid.

Touristes sur place

Les modifications de réservations sont légion chez l'agence Globetrotter. Quelque 850 clients se trouvent actuellement aux Etats-Unis et environ 350 autres devraient s'y rendre dans les dix jours.

Dans un communiqué, l'agence de voyages presse ces personnes de trouver des options alternatives aux parcs nationaux. En outre, les modifications de réservations n'entraîneront pas de frais liés mais la différence ne sera pas remboursée si les clients se rendent dans des établissements plus chers.

«Nous ne savons cependant pas si tous les parcs sont concernés par le 'Shutdown', quelques-uns étant, semble-t-il, maintenus ouverts par des volontaires», souligne Globetrotter. La fermeture des parcs nationaux a suscité chez les clients «le plus gros énervement» lié au «Shutdown».

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!