Actualisé 28.02.2016 à 08:04

FIFASi Gianni Infantino a gagné, c'est que le Cheikh en a trop fait

Le Valaisan est devenu président grâce à une stratégie habile. Mais aussi parce que son principal adversaire aurait commis des erreurs.

par
Patrick Oberli
Le perdant félicite le vainqueur. Il y aura même une bise. Le protocole est respecté.

Le perdant félicite le vainqueur. Il y aura même une bise. Le protocole est respecté.

Matthias Hangst

Les faits sont confirmés par le porte-parole de la Chambre d’investigation de la Commission d’éthique de la FIFA, Roman Geiser lui-même: «Nous avons bien reçu jeudi des informations que nous sommes en train d’étudier.» Il reste prudent dans les termes et on le comprend: l’affaire est délicate.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!