Prilly (VD): Sicpa envisage à nouveau des licenciements

Publié

Prilly (VD)Sicpa envisage à nouveau des licenciements

Le spécialiste mondial des encres de sécurité se restructure, trois ans après une précédente réorganisation. Quelque 150 postes pourraient être supprimés.

L'entreprise avait biffé un peu moins d'une centaine d'emplois en 2014.

L'entreprise avait biffé un peu moins d'une centaine d'emplois en 2014.

Keystone

Sicpa «a entamé une restructuration» afin de répondre aux besoins des nouveaux marchés. La réorganisation pourrait «donner lieu à des licenciements dont le nombre exact n'est pas encore déterminé». Une procédure de consultation se termine fin juin.

La société, spécialiste mondial des encres de sécurité, ajoute dans une communication écrite diffusée jeudi qu'elle demeure «très attachée au canton de Vaud où la société a ses racines». Aucune réponse n'a été donnée aux questions sur les chiffres avancés par Le Temps, en particulier les 150 postes qui devraient être biffés à Prilly.

Près de 3000 employés dans le monde

En 2014, Sicpa avait déjà restructuré. Moins d'une centaine de postes avaient été alors supprimés. Fondée en 1927 à Lausanne, l'entreprise est active sur les cinq continents et emploie près de 3000 personnes.

Ses prestations sont de trois ordres: les encres de sécurité, les solutions de sécurité pour les gouvernements et les solutions de protection des produits et des marques, explique Sicpa.

(ats)

Ton opinion