Publié

MesureSiemens supprime 220 emplois en Suisse

Il est prévu de biffer 80 postes administratifs à Zoug et 140 dans le domaine du développement et de la production. Une partie des activités de montage sera délocalisée en Roumanie et en Chine.

Siemens avait annoncé en avril dernier déjà son intention de fermer le site de Volketswil.

Siemens avait annoncé en avril dernier déjà son intention de fermer le site de Volketswil.

Keystone

Le groupe technologique Siemens va supprimer environ 220 emplois en Suisse dans sa division Building Technologies basée à Zoug, a-t-il annoncé jeudi. La mesure accompagne le déménagement vers Zoug, déjà annoncé, de la production effectuée sur le site de Volketswil (ZH).

Siemens Suisse, filiale helvétique du conglomérat allemand du même nom, emploie quelque 6'000 personnes, dont 1900 au siège de la division Building Technologies de Zoug et 200 à Volketswil. Le groupe explique les décisions annoncées par l'affaiblissement de la conjoncture mondiale et les effets du franc fort.

Dans le détail, il est prévu de biffer 80 postes administratifs à Zoug, et 140 dans le domaine du développement et de la production. Parallèlement, une partie des activités de montage sera délocalisée en Roumanie et en Chine.

Siemens avait annoncé en avril dernier déjà son intention de fermer le site de Volketswil. Il avait été question à l'époque de transférer les quelque 200 employés concernés à Zoug, où se trouve le siège international de la division Building Technologies du conglomérat.

(ats)

Votre opinion