Publié

SAUT À SKISSimon Ammann ambitionne de convoler au plus près des meilleurs

Le Saint-Gallois de 36 ans aborde sa vingtième Tournée des Quatre-Tremplins avec une ferme volonté: renaître de ses cendres. Parce que bientôt, il y a des JO.

par
Simon Meier
Simon Ammann ne fait pas partie des favoris de la Tournée, mais il espère l’être dans quelques semaines à Pyeongchang.

Simon Ammann ne fait pas partie des favoris de la Tournée, mais il espère l’être dans quelques semaines à Pyeongchang.

Damjan Zibert/Zuma Sports Wire/freshfocus

Il ne faut jurer de rien, avec les magiciens. Simon Ammann, entré dans la légende à cheval sur la baguette de Harry Potter, a forgé son destin sur le thème de l’impossible qui se réalise. Alors quand le Saint-Gallois, 36 ans, évoque les Jeux olympiques de Pyeongchang avec un sourire en coin, il faut le prendre au sérieux. Malgré toutes les galères et déceptions accumulées depuis trois ans.

La mésange du Toggenburg n’est ni assez constante ni assez sûre actuellement pour espérer remporter cette Tournée des Quatre-Tremplins qui se dérobe à elle depuis toujours. Mais dès aujourd’hui à Oberstdorf (voir le programme ci-contre), l’oiseau ambitionnera de convoler au plus près des meilleurs. Avec sa quête olympique en toile de fond. Simon Ammann peut-il perpétuer en février prochain la règle qui veut que, depuis Salt Lake City 2002 via Vancouver 2010, il décroche deux médailles d’or tous les huit ans?

La question fait bien rigoler Berni Schödler, son mentor. «Davantage que sur les résultats bruts, Simon est concentré sur le travail à accomplir, témoigne l’entraîneur des sauteurs helvétiques. Son moteur, c’est le plaisir, la volonté, la conviction de pouvoir réaliser des superperformances. Il a encore faim, il veut toujours aller plus loin.»

«Une lente reconstruction»

Après vingt ans de Coupe du monde dans les jambes, tant de divins envols et de (re)chutes traumatisantes, le jeune papa a conservé sa passion de gosse. «Aller plus loin.» Alors depuis sa terrible embardée de 2015 à Bischofshofen, il se relève; il bûche; il cherche des solutions, lui le quadruple champion olympique. «Par rapport à l’année passée, je vois dans son attitude et ses mouvements que Simon a davantage confiance en lui et en ses sauts, apprécie Bernie Schödler. Je le sens beaucoup plus à l’aise, notamment en ce qui concerne la phase de réception.»

Petit à petit, Simi refait son nid. «Il a entamé une lente reconstruction depuis trois ans, il prend saut après saut en suivant son fil rouge, observe Sylvain Freiholz, ancien coéquipier d’Ammann en équipe de Suisse. On voit que sur le plan de la technique et de l’engagement, il a bien travaillé. Il y a une belle évolution depuis cet été, je suis persuadé que sa ligne est juste – et lui aussi.»

Retour sur terre: Simon Ammann n’a plus terminé une épreuve de Coupe du monde dans les dix premiers depuis mars 2016. Lueur d’espoir: ses dernières sorties, avec notamment une 11e place à Engelberg, ont rimé avec embellie. Sa vingtième Tournée des Quatre-Tremplins doit, dès aujourd’hui lors des qualifications à Oberstdorf, lui permettre de se rapprocher des ténors. De rendre possible l’idée d’un nouveau rêve à Pyeongchang.

«Il est important que je n’exclue pas cette possibilité, a déclaré cette semaine le Saint-Gallois, branché dans Die Welt sur la perspective d’une sensation dorée en Corée du Sud. Même si cela semble dur pour l’heure, même si le chemin est long. (…) Aux Jeux, je veux compter parmi le cercle des favoris – c’est faisable.»

Ainsi parle Simon Ammann, qui s’est offert cet automne un petit crochet sur le site des compétitions. Histoire de prendre des repères, amasser des sensations sur les tremplins et autour. Les magiciens sont des gens très sérieux.

Programme

TOURNÉE DES QUATRE-TREMPLINS

OBERSTDORF (ALL) Aujourd’hui: qualifications Demain: concours

GARMISCH-PARTENKIRCHEN (ALL) 31 décembre: qualifications 1er janvier 2018: concours

INNSBRUCK (AUT) 3 janvier 2018: qualifications 4 janvier 2018: concours

BISCHOFSHOFEN (AUT) 5 janvier 2018: qualifications 6 janvier 2018: concours

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!