29.12.2013 à 19:26

SAUT À SKISSimon Ammann s'impose à Oberstdorf

Le St-Gallois remporte le concours d'Oberstdorf (All), première étape de la Tournée des Quatre-Tremplins.

Grzegorz Momot, Keystone

Simon Ammann a retrouvé sa baguette magique pour remporter le concours d’ouverture de la Tournée des Quatre-Tremplins à Oberstdorf (All), grâce à une maîtrise parfaite en vol dans les deux manches. Il glane son 21e succès en Coupe du monde, le premier depuis près de trois ans et sa dernière victoire qui remontait à mars 2011 à Lahti.

Ammann s’est imposé avec des sauts de 139 et 133 m et un total de 301,9 points, devant le Norvégien Anders Bardal (297,9). Le Slovène Peter Prevc et le néophyte autrichien Thomas Diethart occupent la 3e place ex aequo (297,3) et montent pour la première fois sur un podium de Coupe du monde.

Hormis la 2e place de Bardal, régulier depuis le début de la saison, ce podium relativement inattendu confirme que cette 62e Tournée austro-allemande s’annonce plus ouverte que jamais. Les favoris les plus souvent cités comme Gregor Schlierenzauer (9e) et Kamil Stoch (13e) apparaissent vulnérables.

Ce retour de Simon Ammann est simplement magistral. Il démontre une fois de plus à quel point le Saint-Gallois peut se sublimer dans les grands rendez-vous. Même si la suite de sa Tournée ne devait pas être du même tonneau, le quadruple champion olympique a montré dimanche qu’il faudra bien en tous les cas absolument compter avec lui aux JO de Sotchi, dans un mois et demi. Sa classe naturelle, son expérience et son moral lui ont permis de surmonter son double échec du week-end dernier à Engelberg (17e et 11e) et de se remettre sur les rails après un début de saison en demi-teinte. Les pièces de son puzzle sont à nouveau assemblées.

Ammann affectionne ce tremplin d’Oberstorf, sur lequel il s’était déjà imposé en 2008. Il s’agit de sa troisième victoire d’étape sur la Tournée, après encore celui remporté à Garmisch en 2011. Au général de la Tournée, Ammann ne s’est jamais imposé mais s’est classé deux fois deuxième, en 2009 et 2011.

L’«autre» Suisse, Gregor Deschwanden, a fini 34e et n’a pas passé le cap de la première manche. Le Lucernois a été sorti lors du duel avec élimination directe par le Polonais Krzysztof Biegun. Il a sauté un demi-mètre de plus (123,5 m) que son rival mais a été pénalisé par ses notes de style (télémark imparfait) et pour concéder 1,5 point à Biegun.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!