Hockey sur glace: Simon Schenk est décédé
Publié

Hockey sur glaceSimon Schenk est décédé

Ancien joueur, sélectionneur, entraîneur et directeur sportif, l’Emmentalois avait 73 ans.

par
Sport-Center
La vie de Simon Schenk avait été rythmée par le hockey.

La vie de Simon Schenk avait été rythmée par le hockey.

Keystone

Il était une légende du hockey suisse. Simon Schenk, qui avait été joueur, sélectionneur, entraîneur et directeur sportif, est décédé jeudi. ll avait 73 ans.

Sa carrière avait été rythmée par le succès.

En 1976, l’Emmentalois avait été membre de la formation de Langnau sacrée championne de Suisse. Il y assumait un rôle de joueur d’énergie, parfois de trublion, avec Peter Wüthrich et Rolf Tschiemer sur un trio offensif. Quelques années plus tôt, il s’était fait connaître du grand public au sein de la «Teufelslinie» (la ligne des diables) qu’il formait avec Bruno Wittwer et Werner Langweiler.

En 1986, alors qu’il était devenu entraîneur de l’équipe de Suisse, il avait décroché la promotion dans le groupe A après avoir remporté la compétition du groupe B, à Eindhoven. Il avait dirigé la sélection à croix blanche de 1985 à 1990 ainsi que de 1995 à 1997.

Architecte du renouveau de Zurich

A la fin des années 90, après avoir stabilisé des Langnau Tigers, qui avaient pris l’habitude de naviguer entre la LNA et la LNB, et coaché Olten, il était devenu l’architecte du renouveau des ZSC Lions. Homme de confiance du propriétaire Walter Frey, il avait ramené le club du Hallenstadion au sommet du hockey helvétique. En 2000, 2001 et 2008, les titres nationaux du «Z» avaient porté sa signature de directeur sportif.

Parallèlement à ses activités dans le monde du hockey, Simon Schenk avait assumé des fonctions politiques. Membre de l’UDC, il avait été conseiller national de 1994 à 2011.

Etabli à Münsingen depuis deux ans, il souffrait de problèmes cardiaques qui avaient nécessité deux interventions chirurgicales.

Emmanuel Favre

Votre opinion