Cyclisme: Simon Yates s’adjuge Tirreno-Adriatico
Publié

CyclismeSimon Yates s’adjuge Tirreno-Adriatico

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott), leader de la course depuis vendredi, a remporté la 55e édition de Tirreno-Adriatico à l’issue de la 8e et dernière étape, ce lundi.

Simon Yates devient le premier Britannique à remporter Tirreno-Adriatico.

Simon Yates devient le premier Britannique à remporter Tirreno-Adriatico.

Keystone

Simon Yates entre dans l’histoire de Tirreno-Adriatico. Ce lundi, le vainqueur 2018 de la Vuelta est devenu le premier Britannique à remporter cette épreuve, disputée en Italie. Au palmarès de la «Course des deux mers», il succède au Slovène Primoz Roglic, actuel leader du Tour de France.

Au classement général, Simon Yates devance son compatriote Geraint Thomas (Ineos) de 17 secondes et le Polonais Rafal Majka (Bora) de 29 secondes.

«Je suis un coureur différent par rapport à 2018. Je suis plus vieux, j’ai plus d’expérience et j’ai appris à gérer mon stress. Je pense que ça s’est vu sur ce Tirreno-Adriatico», a estimé Yates.

Le coureur de 28 ans s’était emparé du maillot azzurro de leader après sa victoire vendredi dans la 5e étape, où il s’était envolé en solo dans l’exigeante ascension finale vers Sassotetto, distançant les principaux favoris. «L’équipe a fait un super travail toute la semaine. Je n’étais pas le favori donc ce résultat est encore plus important pour moi», a-t-il ajouté.

Froome dans les abysses du général

Lors de l’étape de ce lundi, un contre-la-montre de 10 km autour de San Benedetto del Tronto sur la côte adriatique, Yates a pris la 18e place, à 50 secondes du vainqueur, Filippo Ganna, spécialiste de l’exercice et quadruple champion du monde de poursuite. Ganna a devancé Victor Campenaerts (NTT Pro Cycling) et Rohan Dennis (Ineos).

Bien loin de la tête en revanche, le quadruple vainqueur du Tour de France Chris Froome a terminé l’étape à la 80e place. Non-retenu pour la Grande boucle par son équipe Ineos, le Britannique, victime de multiples fractures après une grave chute il y a plus d’un an sur le Dauphiné, n’a pas rassuré sur son état de forme. Au général, le futur coureur de la formation Israel-SN termine à la 91e position, à plus d’une heure de Yates.

Vincenzo Nibali (Trek Segafredo), qui s’était élancé depuis la côte toscane en vue du Giro en octobre, prend lui la 19e place à 8 minutes et 2 secondes.

(AFP)

Votre opinion

1 commentaire