Tennis: Simona Halep, en état de grâce, remporte Wimbledon
Actualisé

TennisSimona Halep, en état de grâce, remporte Wimbledon

La Roumaine a privé Serena Williams du record de titres en Grand Chelem de Margaret Court (24).

par
Jérémy Santallo
Londres
1 / 7
Alors qu'elle avouait volontiers n'avoir pas vraiment la main verte, Simona Halep a parfaitement trouvé ses marques sur le gazon de Wimbledon cette année, délivrant un jeu fluide et efficace.

Alors qu'elle avouait volontiers n'avoir pas vraiment la main verte, Simona Halep a parfaitement trouvé ses marques sur le gazon de Wimbledon cette année, délivrant un jeu fluide et efficace.

Reuters
Selon ses dires, cette finale a été «le meilleur match que j'ai jamais joué. J'ai travaillé très dur pour ce moment. C'est super».

Selon ses dires, cette finale a été «le meilleur match que j'ai jamais joué. J'ai travaillé très dur pour ce moment. C'est super».

Reuters
En face, Serena Williams en a perdu son tennis. L'Américaine s'est surtout inclinée lors de ses trois dernières finales de Grand Chelem et a manqué une nouvelle occasion d'égaler le fameux record de Margaret Court avec 24 titres majeurs.

En face, Serena Williams en a perdu son tennis. L'Américaine s'est surtout inclinée lors de ses trois dernières finales de Grand Chelem et a manqué une nouvelle occasion d'égaler le fameux record de Margaret Court avec 24 titres majeurs.

Reuters

Comme l'année dernière en finale de Wimbledon contre Angelique Kerber ou au même stade de la compétition en septembre à l'US Open face à Naomi Osaka, Serena Williams a à nouveau échoué samedi dans sa quête d'un 24ème titre en Grand Chelem pour ainsi égaler le record détenu par Margaret Court. Et à l'instar de ses deux finales perdues, l'Américaine a encore été sèchement battue, 6-2 6-2 en 56 minutes, par une Simona Halep touchée par la grâce.

Sûrement tendue par la perspective d'à nouveau faire face à l’histoire, Serena Williams a traversé le début de partie comme un fantôme. L’Américaine a lâché ses deux premières mises en jeu, désarçonnée par la faculté de Simona Halep à retourner son service. Remontée comme une pendule, la Roumaine s’est démenée sur sa ligne de fond de court, allant chercher des passings improbables pour toujours faire jouer le coup de trop à son adversaire.

Sur un premier set à sens unique, la lauréate de Roland-Garros en 2018 aura commis la bagatelle de deux fautes directes (!). Sommée par le public de se réveiller, Serena Williams a bien tenté de sonner la charge au début de la deuxième manche. Elle a poussé deux cris stridents dans le premier jeu et a assuré son service deux fois de suite avant de rater un coup droit immanquable au filet. Le break en poche, Simona Halep n'a jamais tremblé pour conclure et remporter son premier titre à Church Road.

«C'est le meilleur match que j'ai jamais joué. J'ai travaillé très dur pour ce moment. C'est super. J'avais mal au ventre avant de rentrer sur court mais je sais qu'il n'y a pas le temps pour les émotions avant le match, a raconté la Roumaine, sous les yeux émus de sa famille dans les tribunes. C'était le rêve de ma mère. Quand j'avais dix ans, elle me disait que si je devais faire quelque chose d'important dans le tennis, il fallait que je joue une finale de Wimbledon».

Votre opinion